5 raisons de me réjouir d’avoir eu la grippe !


Comme le disait Coluche : « je n’ai pas pris de ticket, mais je suis arrivé premier ! ».
D’aussi loin que je me souvienne, j’avais régulièrement évité le virus maléfique. Point de H1N1 ou de H5N1, rien de rien.
Mais cette semaine, bingo ! La vraie de vraie. Celle qui vous coupe les jambes, qui vous fait claquer des dents pour mieux embraser votre corps l’instant d’après, celle qui se plait à transformer votre tête en compteur à gaz, enfin celle qui vous fait perdre toute lucidité et vous plonge dans un état second sans avoir à prendre de stupéfiants. Et oui, encore une fois, même pas besoin de cannabis ! Trop de chance…
Et puis, petit à petit, je suis revenu parmi les vivants.
Alors que j’avais quasiment perdu la notion du temps, par un coup d’œil jeté sur le calendrier, je me suis rendu compte ce matin que la vie s’était écoulée normalement durant mon intermède fiévreux. Dimanche ! Un peu plus, et je ratais notre rendez-vous.
« Billets d’humeur », voyons voyons… Mes neurones ne sont pas encore bien affûtés, je rassemble mes esprits. Et oh, surprise ! Tandis que 5 jours se sont écoulés, je découvre 5 bonnes raisons d’avoir contracté la grippe précisément cette semaine. Je comprends maintenant pourquoi ce chiffre est un vrai porte-bonheur. Et j’en fais la démonstration :

1ère bonne raison
Pour bien débuter la journée, j’ai décidé de prendre une douche. L’idée était de débarrasser définitivement mon corps de tous ces miasmes morts, incrustés dans les pores de ma peau.
Oui mes frères et sœurs, j’ai péché. Par action et par omission, j’ai péché. Je le confesse, côté hygiène, il y a eu un peu de laisser-aller.
J’entame donc le programme N°5 (ce chiffre me suit décidément partout !) : Mouiller, savonner, frotter, rincer et sécher. Aussi propre qu’un sou neuf, je me sens comme plus léger. Association d’idée ou prémonition, je monte sur la balance et…: J’ai perdu 2,5 kg.

2è bonne raison
Guilleret sur des jambes toutefois flageolantes, je me suis ensuite préparé un petit-déjeuner ; et parce qu’il faut bien rattraper mon décalage horaire, je décide d’écouter France-Info.
Chouette ! J’ai raté la deuxième semaine des Jeux Olympiques de Sotchi.
Enfin, tout est relatif. Mes symptômes m’ont tout de même plongé dans l’atmosphère : brouillard, chaud et froid, montagnes russes… Rien ne m’a manqué, j’aurais pu jurer y avoir été transporté.
Mais pour ma part, aucun problème de conscience : j’étais dans l’ambiance sans y participer vraiment.
Vous ne voyez pas ? Pourtant, il semble que les langues se délient : Droits de l’Homme, Protection de l’Environnement, Ukraine, …
Là, je suis tranquille : BHL ne pourra pas me reprocher d’avoir cautionner les agissements de Poutine et ceux d’un CIO bafouant la Charte Olympique.

3è bonne raison
Fantastique ! J’ai raté l’ouverture du Salon de l’Agriculture !
Je ne vais pas vous mentir, je n’y suis jamais allé. Et je vous l’accorde, la ferme reste ouverte deux semaines. Vous pouvez donc tout à fait opposer que j’avance ici un alibi oiseux.
N’empêche ! Hier matin, à écouter le journaliste qui a couvert l’événement, j’en connais au moins un qui aurait bien aimé disposer d’un alibi pour passer au travers de la ballade rituelle… Tout de même, se transporter là-bas dès 7h00 du matin et se farcir veau, vache, cochon, couvée, ce n’est pas humain. (*)

4è bonne raison
Une info chassant l’autre au rythme d’une rafale d’AK47, je manque d’avaler une dernière gorgée de café, en entendant distraitement notre Ministre du Redressement Productif.
Vous ne voyez pas ?
Mais si, l’homme à la marinière et aux déclarations fracassantes, le pourfendeur d’ArcelorMittal et de Titan, la belle gueule du gouvernement au regard visionnaire – Pur hasard, je crois même vous en avoir déjà parlé la semaine dernière – Voici que ce dernier vient de m’annoncer une grande nouvelle.
Rendez-vous compte : tout en étant au fond de mon lit, je suis devenu l’heureux actionnaire de Peugeot et mieux encore, celui d’une toute nouvelle entreprise : la Compagnie Nationale des Mines.
Mais à l’euphorie cède bientôt l’inquiétude : lorsque l’on aura atteint le fond, creuserons nous encore ?

5è bonne raison
Assez de bonnes nouvelles, j’éteins la radio ! Il est temps de faire un peu de ménage. Et oui, la chambre a un peu souffert et le lit défraîchi a des allures de poubelle.
Les cadavres de bouteilles d’eau, le plateau, la vaisselle usagée, les miettes, les boîtes de médicaments, les notices d’utilisation… Ah, les notices ! N’avez-vous pas remarqué qu’elles sont de plus en plus longues, et que la petitesse des caractères employés est déjà, à elle seule, un véritable défi lancé à des personnes en bonne santé ?
Tiens, des magazines ! Je ne me rappelle même plus que j’avais eu la force de tourner les pages, alors lire…
Un titre attire cependant mon attention : « Pourquoi l’incompétence ouvre bien souvent la voie du progrès ? ».
Fallait-il que je sois bien malade pour lire un truc pareil. La tentation est trop forte, je me plonge dans l’article. Et cela commence très fort : « l’incompétence est sans doute la première de nos compétences… celle que génère notre toute nouvelle société technoscientifique et qui fait qu’un nombre croissant de nos décisions sont prises en toute méconnaissance de cause… »
Waouh !!! La voilà la 5è bonne raison. Cette grippe m’a permis de comprendre un message fondamental, porteur d’espoir et d’avenir : « Une incompétence apparente peut cacher de réelles compétences ! ». (**)
Français, haut les cœurs ! Nous sommes sauvés !

Nota bene :
(*) Ne ratez pas l’occasion de vous faire un petit plaisir. Je vous recommande de transposer (ou pas) à votre guise la fable de Jean de la Fontaine : « La laitière et le pot au lait ». http://www.jdlf.com/lesfables/livrevii/lalaitiereetlepotaulait

(**) L’essai tout à fait sérieux auquel l’article fait référence
   incompetence

 

***

Mon billet d’humeur : c’est un clin d’oeil, une brève de comptoir, une réflexion captée dans l’instant. Vous avez aimé ? Alors partagez-le, et incitez vos amis à s’inscrire sur https://launayblog.com/, et ne ratez pas celui de la semaine prochaine !

***

Contenu Launayblog sous Copyright déposé auprès de  CopyrightDepot.com

Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. Isabelle Monique Dossa

     /  23 février 2014

    tu as eu vraiment la grippe ou cest un crit solidaire ? Baisers affectueux

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :