Comment le Progrès Technologique « améliore » notre Vie ?


Jadis, pour avoir une idée de notre futur, il suffisait d’aller voir au cinéma le dernier James Bond, ou plus sérieusement, lire un bon ouvrage de science-fiction.
Aujourd’hui, même ces derniers sont dépassés. Les scénaristes et les créateurs de gadgets n’arrivent plus à anticiper.
Au fil des années, nous avions bien une vague idée de ce que le progrès technologique pouvait nous apporter. Nous connaissions les possibilités qui s’offraient déjà à ceux d’entre nous capables de déchiffrer les notices d’utilisation de tous ces objets programmables à souhait, et présents à nos domiciles : la machine à café, le four, la cuisinière, la télévision, le chauffage, les volets, l’alarme, la surveillance audio et vidéo, le verrouillage des portes, le répondeur de l’interphone du portail, l’arrosage du jardin, le distributeur de croquettes pour les animaux,… Je suis sûr que vous arriverez sans mal à trouver par vous-mêmes au moins trois objets ou fonctions pour compléter cette énumération loin d’être exhaustive.
Mais d’une programmation classique, et de l’usage de télécommandes dignes des tableaux de bord de F1, nous sommes entrés dans l’ère de l’ordinateur, d’Internet et du « tout connecté ».

Vous en doutez ?
Pourtant, les experts les plus sérieux du monde de l’innovation sont formels : de 7 milliards d’objets connectés fin 2013, nous passerons à 50 milliards à horizon 2020.
Voilà pourquoi notre Ministre à l’économie numérique, soucieuse que la France ne soit pas à la traîne dans cette course effrénée, tente de promouvoir un concept qu’elle a brillamment inventé :   « La French Tech ».
Vous êtes toujours sceptiques ?
Alors, il vous faut absolument des exemples, car les ordinateurs, les Smartphones et les Tablettes, sont les chevaux de Troie de la pieuvre technologique qui nous étreint peu à peu.
En quelques clics, les plus « geeks » d’entre nous peuvent déjà acheter des objets qui nous donnent un aperçu de ce qui pourrait entrer dans notre quotidien… Et croyez-moi, cela peut faire frémir !

J’en suis certain, vous avez déjà entendu parler des bracelets et des lunettes connectés. Mais à part les quelques fonctionnalités générales que l’on décrit communément, vous n’avez pas idée de ce que ces trucs, que vous auriez tort de prendre pour de simples gadgets, vont être capables de faire. Leurs limites ? L’imagination des créateurs de logiciel !
Prenez par exemple ces fameuses lunettes de Google : très pratique, de téléphoner ou de surfer sur internet les mains libres ; très ludique, de cligner des yeux pour prendre une photo, éteindre ou allumer une lampe et un appareil électroménager ; très rassurant, de valider un achat après avoir demandé leur avis aux membres de votre communauté d’internautes ; très convivial, de partager sur « You Tube » les vidéos que vous venez de prendre dans l’instant ; très sécurisant, de pouvoir mesurer votre taux d’alcoolémie au fur et à mesure que vous buvez ; Très sain, d’obtenir tout un tas de conseils d’hygiène de vie afin d’allonger la durée de celle-ci …
Cela ne vous a sans doute pas échappé au fil de cette énumération, toute médaille à son revers. Quel système intrusif ! Et même, quelle aliénation ! Mais où sont les limites du respect de la vie privée ? La sienne, mais également celle des autres ?
En effet, au-delà de ce qui est à présent rendu possible, nul besoin désormais de se cacher. Un seul clignement des yeux et vous prenez une photo en toute discrétion ; deux clignements, et vous envoyez le cliché sur internet ; à peine le temps de compter jusqu’à trois, et vous avez ruiné une réputation. Une commande transmise oralement, et vous avez la preuve que la personne qui vous fait face a bu une coupe de champagne ; un autre mot d’ordre, et vous transmettez qu’elle vient de rompre le serment fait aux alcooliques anonymes aux destinataires de votre choix.

Mais ces lunettes ne sont que les arbres qui cachent la forêt. Et, n’en doutons pas, consentants ou non, en famille, dans nos loisirs ou au travail, notre vie va s’en trouver sacrément chamboulée. C’est une véritable armada qui s’apprête à débarquer dans nos quotidiens.
À peine le temps de s’extasier ou de s’effrayer de l’arrivée de ces merveilles technologiques, que d’autres objets sont déjà sortis des cartons. Déjà commercialisés pour certains, prêts à l’être pour les autres.
J’en ai extrait à votre intention un florilège, tout en m’amusant à y mêler des inventions de mon cru. Croyez-vous être capables de les déceler, sans devoir aller vérifier sur… internet ?
– Les lunettes pour infirmières permettant de lire non pas les lignes de la main, mais le système vasculaire des patients, afin de mieux planter leurs aiguilles dans nos plus petits vaisseaux ;
– Les lentilles de contact pour diabétiques analysant leur taux de glycémie ;
– Le collier GPS de Médor ou de Mistigri, avec carnet de vaccination intégré et capteurs de tiques activant des doses de produit répulsif ;
– Les aiguilles à tricoter incrustées d’une carte à puce électronique capable de programmer un modèle de pull extrait d’une base de données et de calculer le nombre de mailles, avec bip avertisseur signalant les changements de points ;
– La brosse à dents indiquant les zones oubliées, enregistrant la pression du brossage, et proposant un coaching approprié pour améliorer les mouvements ou encore motiver les jeunes utilisateurs par des exercices ludiques, et qui dévoile à notre dentiste référent les statistiques d’utilisation ;
– Le bracelet ou le T-shirt traqueurs d’activités qui révèlent à notre médecin la réalité de nos efforts en matière d’exercices physiques, de nutrition, de sommeil et de stress ;
– La fourchette connectée qui reconnaît les aliments et qui nous avertit lorsque nous mangeons trop vite ou que nous ne respectons pas notre régime ;
– Le capteur de sommeil à placer sous le matelas, ou sous l’oreiller, qui mesure les mouvements du corps, le rythme cardiaque, la respiration, et qui nous suggère de nouvelles positions ;
– La lampe de chevet qui diffuse des ambiances sonores et lumineuses, et qui enregistre les bruits, la température, la luminosité, le tout connecté à une application qui nous recommande les programmes les plus adaptés à nos soucis de sommeil.

Je vous le demande, quand viendra-t-il à l’idée de certains parents d’insérer au pommeau de la douche une caméra connectée leur permettant de vérifier depuis leur bureau si les enfants se lavent réellement, et s’ils utilisent ou non du savon ? … Certains l’on déjà fait ? … Et pas de chance, le système a été piraté par tous les pervers de la terre ? … Ah ça, c’est vraiment moche !

Il se trouve que j’ai lu cette semaine un article qui posait la question suivante :
« Le progrès technologique oublierait-il de répondre aux besoins essentiels et immédiats de l’Homme ? »
J’avoue avoir réfléchi longuement cette semaine à la question, et à la difficulté de positionner le curseur au bon endroit. Car à part boire et manger pour survivre, saurons-nous discerner besoins essentiels et nécessité absolue, simple ou superficielle ?
Voilà qui pourrait alimenter des débats éthiques très sérieux ou de fin de soirées bien arrosées !
Et puis, il m’a suffit de regarder autour de moi pour me rappeler la relativité de ce type d’appréciation.
On sait certainement répondre beaucoup plus vite à cette question hautement philosophique, lorsque l’on habite dans l’une des 18 communes du Var dévastées par des pluies torrentielles, samedi et dimanche dernier, que les plus hauts personnages de l’État ont fait le déplacement pour constater les dégâts, que les images ont été relayées sur tous les réseaux sociaux et sur tous les nouveaux supports vidéo, et qu’au final, on apprend qu’il faudra 10 à 15 jours pour que l’état de catastrophe naturelle soit reconnue… Trop rapide, la procédure accélérée du « tout connecté » !

Alors, quand on a la chance d’être un simple observateur et d’avoir le luxe de prendre un peu de recul, on ne peut s’empêcher de penser que nous sommes bien loin du concept de « French Tech » évoquée plus haut.
Et pour finir sur une note d’humour, à tout considérer, peut-être est-ce cela : « la French Touch » !

***

Mon billet d’humeur : c’est un clin d’oeil, une brève de comptoir, une réflexion captée dans l’instant. Vous avez aimé ? Alors partagez-le, et incitez vos amis à s’inscrire sur https://launayblog.com/, et ne ratez pas celui de la semaine prochaine !

***

Contenu Launayblog sous Copyright déposé auprès de  CopyrightDepot.com

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :