Ce n’est pas une Gastro, c’est un Cri !


Durée de lecture : 1mn 17s

Et pourtant …

Exploiter l’émotion créée par la photo d’un enfant migrant mort sur une plage, à des fins politiques ou pour toute sorte de calculs, me dégoûte ;
Faire croire que ce n’est pas une photo qui change une politique, alors que des déclarations de la veille prouvent obstinément le contraire, me donne la nausée ;
Exhiber quelques migrants bien traités, manipuler un peu plus l’opinion publique, entretenir des ambiguïtés arrangeantes, et faire croire que certains en font plus ou sont meilleurs que d’autres, me donne de la fièvre ;
L’hypocrisie et l’enfumage, qui tendent à formater une pensée unique et à imposer les limites du camp des gentils, me donne des vertiges  

Chercher à faire une différence, entre ceux qui meurent de froid dans nos rues, ceux qui crèvent de faim d’où qu’ils viennent, et ceux qui fuient des régimes barbares, me soulève le coeur ;
Exploiter les bonnes volontés individuelles et les gestes spontanés d’humanité, pour faire croire à l’existence d’un peuple exemplaire, m’écoeure au plus haut point ;

Le silence d’un Président accessoirement prix Nobel de la Paix, qui est à la tête d’un pays à l’origine de la déstabilisation du Moyen Orient, me donne mal au ventre ;
Les artistes moralisateurs qui se décernent des premiers prix de vertu, me donne la diarrhée ;
Les théories du complot et la haine déversées par de courageux anonymes sur internet, me font vomir.

J’aurais bien aimé vous parler cette semaine, d’éducation et de rentrée scolaire, de justice sociale ou de responsabilité civique devant l’impôt …
Mais vous l’avez compris, le cœur, puisqu’il s’agit d’une affaire de cœur, n’y est pas.
Cependant, j’imagine que pour moi et pour bien des gens, hélas, ce sera comme tant d’autres choses … cela passera.

*****  

Vomir mes larmes
Colère du vacarme
C’est ma seule arme

Rien qu’une outrance
Hors seuil de tolérance
Trop de souffrance

Sans en préjuger
Je suis un privilégié
Je suis un « réfugié »

Dans la colère
Qui coule dans l’artère …
Dans ma chaudière

Je vitupère
Contre tout ce vulgaire
Je pars en guerre

Découvrez toutes les illustrations poétiques de Didier Regard

*****

Et toujours : « Clair de Lune«  et « Amour, couleuvres et langoustes« , deux nouvelles à découvrir en cliquant sur ce lien :  « Nouvelles »  ou encore sur le menu de la page d’accueil.
Si vous aimez ce rendez-vous hebdomadaire, incitez vos amis à s’inscrire sur 
https://launayblog.com/, ou à cliquer sur les alertes LinkedIn et Tweeter (@pascalaunay).
Mais surtout, ne ratez pas le billet de la semaine prochaine et n’hésitez pas à feuilleter les pages de ce blog au gré de vos humeurs.

***
Contenu Launayblog sous Copyright déposé auprès de  Copyrightdepot.com

 

 

 

Poster un commentaire

1 commentaire

  1. La révolte est dans mon cœur aussi, cher ami… je ne comprends pas et tout cela m’asphyxie… tout ce que vous avez décrit, je le ressent aussi. Et non, je ne crois pas que pour des gens comme vous et moi et bien d’autres de notre acabit que cela passera.

    De tout cœur et de toute âme avec vous

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :