Les 10 Incontournables des Couples qui durent


Durée de lecture : 2mn 35 de bonheur … euh… plutôt 3 mn 35 !

Parmi les sujets qui dopent les audimats et font exploser la vente des magazines, ceux qui touchent au couple tiennent le haut du pavé.
Il semblerait que ce ne soit pas facile de maintenir son couple en vie ! (Non mais sans blague, quoi ! aurait pu s’écrier une intello des temps modernes…).

Il faut bien admettre que la chose est inépuisable, tant les conseils, loin d’être d’une grande subtilité sont déclinables à satiété. J’écris les conseils, j’aurais pu également utiliser un mot emprunté au vocabulaire de la cuisine. Mais oui, recettes, par exemple … car ne dit-on pas que, « chaque pot à son couvercle » ou encore que « c’est avec les vieux pots que l’on fait les meilleures confitures » ou que « … » Mais je m’égare.
Donc, de quoi s’agit-il ? Et bien tout simplement de faire durer son couple, voire même de le sauver.
Pour cela, les spécialistes ne manquent pas de conseils assurés et de dogmes bien établis. J’en veux pour preuve cette émission sur une radio généraliste, où la voie défrichée par Ménie Grégoire est labourée quotidiennement par Brigitte Lahaie, experte reconnue de la discipline, et comme certains le savent, qui a beaucoup donné de sa personne.
Mais décidément, je manque de concentration, et je m’égare à nouveau…
Donc, au-delà de la psychologie à deux euros – et oui, deux balles, c’était avant ! – ou si vous préférez à l’appui des cours « psycho-prisu », il y a les illustrations télévisuelles : « Dallas », « Dynastie », « Les feux de l’amour », « Plus belle la vie »…, j’en passe et des meilleures…. Euh non, pardon, et des plus mauvaises ; il n’existe pas aujourd’hui un pays qui n’ait pas sa série à saisons illimitées, son soap ou son roman-savon (pour les québécois).
Plus explicite encore que tout ceci, il y a les exemples de la vraie vie. La nôtre, pour ceux qui ont eu la chance de rencontrer l’âme sœur, et puis surtout celle, bien plus attrayante, des autres. Et là, ce n’est pas une petite veine de rien du tout, c’est un filon inépuisable…
Comme chacun sait, l’amour déchaine les passions, et par voie de conséquence, fournit matière à écrire des articles ou des livres, à sensation. Tenez, je gage que par les temps qui courent, nous allons connaître une recrudescence de chroniques aux conseils avisés sur le sujet !

Et bien moi, hasard de la vie ou matière à réflexion salvatrice, depuis quelques semaines, j’ai rencontré des couples atypiques, parfois improbables, mais terriblement attachants et heureux. Oui, oui, vous avez bien lu, heu-reux ! Invraisemblable, non ?
N’y a t-il rien de plus beau que de voir deux personnes d’un certain âge se promener dans la rue, main dans la main, tout en imaginant qu’ils ont des décennies de vie commune ?

Main dans la main

Alors, allez savoir quelle force subliminale m’a soufflé de tenter de dégager des points communs qui pourraient expliquer ces idylles datant de 25, 30 et même plus de 40 ans. Toujours est-il que je me suis plongé dans cette étude de mœurs qui ne semble pourtant, vous en conviendrez, pas très en cours à ce jour. À la réflexion, c’est d’ailleurs d’autant plus vrai que, ayant passé la cinquantaine, j’ai plutôt tendance à être confronté à des séparations.
Autour de moi, je ne sais pas s’il s’agit d’un dommage collatéral précoce du « Mariage pour tous », ou d’un héritage tardif des années post-soixante-huitardes, mais les couples tombent comme à Gravelotte en août 1870 … Autrement dit, ça divorce à la pelle.

Alors quel secret entre L et M, G et W, ou XX et XY, ou je dirais même plus, entre certains X et autres Y ?
Aux premiers abords, aucun…
Ont-ils imaginé, lorsqu’ils se sont rencontrés, que leur histoire d’amour serait sans fin, et qu’ils continueraient à avoir faim l’un de l’autre à jamais ?
Sont-ils, dans la vie, de grands optimistes cultivant chacun dans un jardin secret leur joie de vivre ?
Ont-ils le cœur si léger que celui-ci leur permet de respirer sans asphyxier l’être aimé ?
Préfèrent-ils la liberté des steppes aux arènes sans issue ? Ont-ils gardé le goût des voyages et de l’inconnu ?
Forment-ils ensemble et inlassablement des projets ?
Lorsqu’ils se disent des mots d’amour, leur cœur prend-il encore et toujours le pas sur leur tête ?

Non, non, non, et non ! Rien de tout cela.
Leur secret tient en 5 principes et en 5 interdits basiques.

Les 5 principes :

1. Descendre chacun sa poubelle ;
2. Proscrire les éructations, les pets, ne pas manger ostensiblement ses crottes de nez et surtout, surtout, fermer la porte des toilettes lorsque l’on fait pipi (je pense que vous avez compris l’idée …) ;
3. Ouvrir grand ses oreilles – ou si vous préférez, éviter les répétitions : Hein, quoi, qu’est-ce t’as dit ?
4. N’écouter en revanche, ni les conseils des copains, ni ceux des copines ;
Et enfin… Oui, et surtout :
5. De l’humour, de l’humour, et encore de l’humour !

Les 5 interdits

1. Ne pas aller voir des matchs de boxe, et jeter son canif ;
2. Se méfier des actrices… et des acteurs ;
3. Ne pas travailler dans un bureau ovale ;
4. Ne pas coucher dans un Sofitel ;
Et le plus évident.. Oui le plus évident :
5. Ne pas rouler en scooter !

Ah ! j’allais oublier : Ne pas écouter en boucle, « Avec le temps »… Vous savez, la chanson de Léo Ferré … mais plutôt lui murmurer à l’oreille ce vers de Jacques Brel : « Heureux les amants que nous sommes, et qui demain, loin de l’autre, s’aimeront par-dessus les hommes. »

*****
J’échange avec nous
Pour éviter tous remous
Rien ne se dissous …

             Découvrez la suite de l’illustration poétique de Didier REGARD

*****

La parution sur mon blog de l’une de mes Nouvelles, « Clair de Lune », vous a échappé ?
Pas de souci, vous pouvez la découvrir en 3 chapitres dans son intégralité en cliquant sur ce lien :  « Nouvelles »  ou encore sur la page d’accueil.
Et enfin, vous aimez ce rendez-vous hebdomadaire ?
Incitez vos amis à s’inscrire sur https://launayblog.com/, à cliquer sur les alertes LinkedIn ou Tweeter… Mais surtout.., ne ratez pas celui de la semaine prochaine et n’hésitez pas à voyager dans mon univers, en feuilletant de temps en temps les pages du blog.

***
Contenu Launayblog sous Copyright déposé auprès de  Copyrightdepot.com

Poster un commentaire

3 Commentaires

  1. Bonjour Pascal. Je serais curieux de savoir au nom de quoi on ne pourrait plus se permettre d’utiliser l’expression « à deux balles » au motif que le Franc n’a plus cours… Qui nous dit en effet que cette expression date du Franc ? Si ça se trouve elle nous vient de bien avant ! Et si ça se retrouve, les gens ne s’en sont pas émus plus que ça quand nous sommes passés au Franc… 😉

    Étrangement, cela me rassurerait de pouvoir affirmer « …Malgré tous les changements auxquels nous avons assisté, et Dieu sait qu’ils sont nombreux, nous somme restés contre vents et marées un couple à deux balles ! »

    Franchement, voilà qui en imposerait, non ?…

    Aimé par 1 personne

    Répondre

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :