Le CV « Anonyme » ? Ah, ah, ah, ah, ah !… Oh, oh, oh !… Hi, hi, hi !…


Durée de lecture : 4mn 55s

La bonne blague ! J’en ris encore tellement, que mes côtes en sont devenues douloureuses.
Vous ne la connaissez pas ? … Mais si, vous savez, l’idée généreuse de permettre aux personnes qui se sentent discriminées à l’embauche, de pouvoir postuler en toute égalité avec « les autres ».
Mais pourquoi cela me fait tant rire ? C’est que, voyez-vous, il m’est arrivé de recruter un peu, alors je ne pouvais pas rester insensible à cette grande avancée égalitaire.

Mais tout d’abord, afin que nous évitions les incompréhensions, revenons sur ce que devrait être réellement un CV « anonyme » :
D’après la loi, il ne comporte aucune information permettant d’identifier un candidat, de telle sorte que la candidature de celui-ci soit examinée avec la seule finalité qui consiste à apprécier sa capacité à occuper l’emploi proposé et ses aptitudes professionnelles, dans des conditions préservant son anonymat.
Oui, oui, oui.., c’est cela, oui …
Alors déjà, sans même aller plus loin, il y a un vrai problème. Vous ne voyez pas ? Mais l’égalité professionnelle « hommes-femmes », sacrebleu !  … Ben oui, on fait comment si on ne peut plus connaître le sexe des candidats ?
Car, cela tombe sous le sens, le sexe sera à n’en point douter l’un des critères ne devant plus figurer dans le CV « anonyme ». Le sexe, mais pas que… Il y aurait aussi les nom et prénom, la photographie, l’adresse, l’âge (voire même la date de naissance), la nationalité, et tout ceci s’ajoutant aux 20 critères que le Code Pénal a déjà identifié, comme par exemple, l’ethnie, la religion, l’état de santé, les mœurs, l’opinion politique et syndicale.

Ah, les bonnes intentions que voilà ! Personnellement, j’ai du mal à croire que le CV « anonyme » est la solution imparable pour éviter les discriminations à l’embauche. Car, soyons un peu pragmatique :
Dès qu’une annonce parait, un employeur reçoit une flopée de CV. Et oui … rappelez-vous, 5 millions et un peu plus de demandeurs d’emploi (cf. billet d’humeur « Je grève, tu grèves, il grève … nous crevons ! »).
Malheureusement, il va donc devoir faire un tri. Ah, la vilaine expression ! … Même le mot sélection n’est pas très heureux en la circonstance… Mais que voulez-vous, à bien des égards, c’est la vie.
Et je gage que ceux qui ont dans l’idée certains critères discriminatoires ne vont pas les abandonner devant l’obstacle du CV « anonyme ».
Comment ? Ah, je vous reconnais bien là, oies blanches et petits farceurs, ou encore moqueurs invétérés ! Mais un petit coup de fil, pardi ! Sur une demande de précision anodine, la quête d’une référence… Et hop, les informations si précieuses sont recueillies !…
Lesquelles ? Ah, mais vous le faites exprès, ou bien … Le sexe déjà, et puis le timbre d’une voix et un accent, bien évidemment …
Le filtre n’a pas été suffisant ? Et bien, un premier rendez-vous avec un(e) assistant(e) au cours duquel quelques minutes suffiront pour compléter les éléments discriminants majeurs. Et ni vu, ni connu, le tour est joué !
Sans compter que je connais des petits malins – Pierre Durand 35 ans, par exemple – qui n’hésiteront pas à décliner leur CV au grand complet. Et au cas où la remarque leur serait faite de n’avoir pas respecté les instructions à la lettre, ils se fendront d’un : « Oups, désolé ! Dois-je vous renvoyer un CV « anonyme » ? »

Alors, « en France, on n’a pas de pétrole, mais on a des idées ! » pour contre-carrer tout cela.
Nous les français, comme pour tout changement, et surtout lorsqu’il y a urgence – rappelez-vous les émeutes dans les banlieues en 2005 – tels des Lucky Luke surprenant leur ombre, nous avons une méthode imparable : avant toute chose, nous dégainons une loi. Et en l’espèce, la fameuse loi de 2006 sur l’égalité des chances.
Rien que son nom, « c’est de la bombe ! », comme diraient nos jeunes.

Ensuite, et pour montrer que nous avançons promptement, on fait des bilans « étape » à partir d’un échantillon d’entreprises choisies pour un test, (2009 et 2011), et puis … et puis, c’est à partir de ce moment que tout se complique. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que, rappelez-vous, nous sommes français ! Et dans le genre, nous sommes champions du monde :
D’abord, on critique les méthodes sur lesquelles on était d’accord. Ensuite, on trouve les résultats contradictoires, on lance un nouveau grand débat d’idées…
Alors ? Alors aucun des gouvernements successifs ne sort les décrets d’application de la loi. Pire, en l’espèce, notre Commissaire à l’égalité des chances (oui, oui, il existe en vrai !) finit par annoncer que le CV « anonyme » ne sera pas généralisé.
Je résume : Nos parlements ont voté une loi en 2006, et en 2011, le gouvernement déclare qu’on ne l’appliquera pas.

Et maintenant ? Maintenant, l’expertise des champions du monde reprend ses droits : après trois années de procédure juridique et une question prioritaire de constitutionnalité, le Conseil d’État exige la mise en application de la loi sous 6 mois… Boum ! La bombe explose.
Je suis certain que vous ne vous rendez pas vraiment compte de la situation.
Quelle situation ? Décidément, sauf votre respect, ce n’est pas votre semaine… 
Mais voyons, nous n’avons pas avancé d’un millimètre.
Pourquoi ? Parce qu’il reste indispensable de déterminer précisément les éléments qui ne devront effectivement pas figurer sur ce fameux CV « anonyme ». Et pour cela, je vous le donne en mille, il va falloir réunir une commission d’experts qui devra rendre un rapport au 1er ministre. Celui-ci rédigera un projet qu’il ne manquera pas de soumettre au Parlement. Députés et sénateurs, après avoir proposé des amendements, devront voter un texte commun, … et je vous fais grâce de toutes les étapes car j’ai grand pitié de vous.
Alors, vous comprenez.., 6 mois …

Mais heureusement, il y a l’Allemagne… Ben oui, parmi les arguments « pour », il en existe un d’imparable par les temps qui courent : « en Allemagne, c’est efficace ! »
Et puis, il y a aussi l’Europe… Euh … non ! Sur le sujet, pas de chance, l’Europe est divisée… D’un côté, c’est si rare …
Alors là, il faut que je vous explique. C’est très simple. Il y a ceux qui sont « pour » et d’autres « contre », ceux qui s’en fichent ouvertement, ceux qui y réfléchissent et ceux qui expérimentent.
Vous croyez que je suis de mauvaise foi ? Saperlipopette ! Moi ? Mais jamais de la vie !
Tenez, j’ai même des exemples : aux Pays-Bas, en Suède et en Suisse, après une expérimentation, ils ont laissé tombé l’idée, la jugeant non concluante. Et, incompréhensible, … mais alors totalement incompréhensible, au sein de la flegmatique Grande-Bretagne, on juge que la priorité serait plutôt de créer suffisamment d’emplois pour que la question ne se pose pas.
Décidément, vous en conviendrez, une fois de plus, la perfide Albion ne fait rien comme les autres !

Et puis, côté européen, ces temps-ci, il y a beaucoup plus grave. Figurez-vous qu’ils font tout à l’envers… Pourquoi ? … Mais vous n’êtes pas au courant ? … Ben cette semaine, l’Union Européenne était en plein recrutement. Elle cherchait un Président du Conseil, un chef de la diplomatie et des commissaires… Excusez du peu !
Et bien figurez-vous que les 28 hauts dirigeants de ces pays n’arrivaient pas à se mettre d’accord. Mais attention, point de dissensions sur les aptitudes professionnelles, les compétences ou l’expérience. Que nenni, vous dis-je ! Les avis divergeaient sur le sexe, l’âge, sur leurs convictions politiques et sur leur pays d’origine. Je crois rêver …

Décidément, concernant le CV « anonyme », je suis vraiment mort de rire !

****

Être ou ne pas être, question ?
Le désir d’un emploi sans génuflexion
Loin de toutes religions …

Découvrez l’illustration poétique de Didier Regard

*****

Le dénouement de « Clair de Lune » c’est pour mercredi !
Vous avez raté le 1er et  le 2è chapitre ? Pas de souci, voici les liens pour les découvrir :
« Clair de Lune » (1/3) & « Clair de Lune (2/3)

*****

Vous aimez ce rendez-vous hebdomadaire ? Incitez vos amis à s’inscrire sur https://launayblog.com/, à cliquer sur les alertes LinkedIn ou Tweeter… Mais surtout.., ne ratez pas celui de la semaine prochaine et n’hésitez pas à voyager dans mon univers, en feuilletant de temps en temps les pages du blog.

***

Contenu Launayblog sous Copyright déposé auprès de  CopyrightDepot.com

Poster un commentaire

1 commentaire

  1. Fabienne Allard Korolev

     /  21 juillet 2014

    Oui, vaste fumisterie.

    Fabienne

    Aimé par 1 personne

    Répondre

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :