Cerveau, mon beau Cerveau, dis-moi …


Durée de lecture : 2mn 50s

Cerveau, mon beau cerveau, mais quel manipulateur tu es !
Et bien oui, ne joues donc pas les innocents : avec juste un peu de sucre, et une pincée de sel aussi, tu nous roules dans la farine, quand tu ne nous dévores pas tout cru !
Tu veux des exemples ? Mais il en existe tant …
N’as-tu pas ton pareil pour nous faire prendre des vessies pour des lanternes, et nous faire croire qu’il fait grand jour les soirs sans lune ?
Ne détournes-tu pas notre attention pour la porter sur des détails tandis que l’essentiel, préjugé inintéressant, voire dérangeant, nous crève les yeux ?
Ne cherches-tu pas à développer en chacun d’entre nous, l’estime de soi, jusqu’à nous convaincre d’être les rois du monde ?
En fin stratège, n’élabores-tu pas des raisonnements brillants, mais qui peuvent s’avérer friables au point de ne plus tenir debout ?
Tu nous fais aimer et aussi détester. Tu nous offres les plus beaux rêves, mais tu te plais souvent à tourmenter notre sommeil de cauchemars à la noirceur d’ébène.

Je sais bien que d’autres exemples vous viennent en tête, mais de grâce, n’en jetez plus, la marmite est pleine !

Et voilà, puissant cerveau, voilà qu’à présent tu te découvres des alliés. Oh, pour sûr, de gentils alliés !
Certains appartiennent à la communauté des neuroscientifiques, d’autres à de grandes firmes soucieuses de nous rendre la vie plus facile, et plus longue aussi. Google, Amazon, Facebook, Apple, Samsung, … Objectif ? « La mort de la mort », pardi ! Quel beau slogan que voici !
Je vous l’avais bien annoncé, des alliés animés des meilleures intentions…

Le voilà donc le triptyque vertueux de notre avenir : notre cerveau, les neurosciences et l’intelligence artificielle.
Et oui, pour notre plus grand bonheur, nous allons embarquer des gadgets et des solutions technologiques connectés. Certaines pénètrent déjà notre corps : implants cochléaires, cérébraux, rétiniens, puces électroniques, et autres bracelets en tout genre, et même les fameuses Google Glass … Il en existe déjà beaucoup, et la panoplie se développe à une vitesse « mooréenne ».
Pour quoi faire ? vous interrogez-vous.
Mais je vous l’ai expliqué : pour nous rendre meilleurs et pour allonger notre durée de vie de 20 années d’ici 2035, et accessoirement, avoir ainsi le temps de consommer encore plus et être docile au point de se conformer à certaines attentes… à moins que ce ne soit … à des attentes certaines.
Comportemental, mais comment est-ce possible ? vous dites-vous.
Mais cela est très simple : par la création d’un cerveau « hybride » fait de chair, de sang, de neurones et de synapses, et dopé à l’intelligence artificielle. Un cerveau connecté, lisible, interfaçable, … à la plastique malléable. Un organe où la « Matrice » sera capable d’insérer ou de faire disparaître des souvenirs, des odeurs, des envies, et tout un tas d’autres choses, qu’à l’exception de Stephen Hawking et d’une poignée de visionnaires, nous ne soupçonnons même pas.
Mais soyons tranquilles, pour notre plus grand bien, cela va de soi.

Cependant, réfléchis, oh mon merveilleux cerveau ! Si aujourd’hui tu prends ta décision sept secondes avant que j’en aie conscience, saches que demain, Google saura quelle question je poserai avant même de l’avoir formulée.
Et réfléchis encore, oh mon grand gourou ! Aujourd’hui, tu as la capacité de te mettre en pilotage automatique, si bien que 90% de mes actes quotidiens sont pris sous ton impulsion et à mon insu. Ce dont, je te suis extrêmement reconnaissant, car c’est tout simplement magique ! Non ?
Mais demain, oh mon précieux ami ! Demain, quelle partie de toi prendra mes décisions ? … Et au fait, soudain j’y pense, oh cerveau « hybride » ! Qui sera aux manettes ?
Décidément, nous sommes à l’aube d’une époque formidable, tout au bord d’un siècle vertigineux ! N’est-il pas ?

Hier soir, alors que je me regardais devant un miroir, j’ai soudain eu envie de poser une question à haute voix :
« Cerveau, mon beau cerveau, dis-moi, dis-moi que ton intelligence biologique et artificielle ne mènera pas l’Humanité à sa perte ! »

*****
J’suis pas un robot
Touchez pas à mon cerveau
Je l’ai dans la peau

Je serai moins sot
Connecté dès le berceau
La tête dans le seau …

 Découvrez la suite de l’illustration poétique de Didier REGARD

                                                                      *****
Le 6 novembre prochain, vous pourrez découvrir « Amour, couleuvres et langoustes« , la prochaine Nouvelle que je publierai sur ce blog.
« Clair de Lune« , la précédente Nouvelle déjà publiée, vous a échappé ? Cliquez sur ce lien :  « Nouvelles »  ou encore sur la page d’accueil.
Si vous aimez ce rendez-vous hebdomadaire, incitez vos amis à s’inscrire sur 
https://launayblog.com/, à cliquer sur les alertes LinkedIn ou Tweeter.

Mais surtout.., ne ratez pas celui de la semaine prochaine et n’hésitez pas à voyager dans mon univers, en feuilletant de temps en temps les pages du blog.

***
Contenu Launayblog sous Copyright déposé auprès de  Copyrightdepot.com

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :