La Magie d’une Amitié


… Une amitié née d’une belle rencontre d’Hélène à Londres.
Oui, une si belle rencontre, que nous voilà invités à passer quelques jours chez un couple de Stambouliotes.
Vous savez, ce genre d’invitation faite d’ordinaire par politesse et à la volée, au moment de saluer des personnes croisées au hasard des circonstances. On échange des adresses … et la vie passe.
Mais cette fois, il semble exister quelque chose de différent. Allez savoir quelle alchimie s’est produite ? Quoi qu’il en soit, à peine en avons-nous parlé, que la décision s’est imposée d’elle-même, promptement ; le rendez-vous est pris, les billets d’avion aussi.

À dire vrai, ce voyage ne faisait pas partie de nos priorités. La Turquie ? Mais quelle idée !
Et pourtant.., 7.000 ans d’histoire et d’Empires, le Bosphore, la Basilique Sainte Sophie, le palais Topkapi, la Mosquée Bleue, celle de Soliman Le Magnifique…. Comment ne pas rêver de pouvoir visiter un jour cette ville qui fut tout à la fois, Byzance, Constantinople et maintenant Istanbul ?… Un jour…. Oui, c’est bien cela.., un jour … peut-être…
Et bien ce « peut-être », c’était cette semaine.

Dès notre arrivée, nous avons été frappés par la différence entre ce que nous avions dans la tête et ce que nous découvrions.
Oh ! Il y a bien des mosquées en nombre, tout comme il existe des églises en France. Mais quel grand écart entre ce que nous imaginions et la réalité qui s’est offerte à nos yeux !

Istanbul

Alors que Byzance et Constantinople furent pendant plus de 18 siècles des forteresses étonnamment compactes, ceintes de fortifications imprenables, Istanbul s’est développée en une cinquantaine d’années sur des milliers d’hectares d’une rive à l’autre du Bosphore.
Étonnamment, seuls 3 ponts rendent possible l’enjambée continentale. Lors de notre séjour, nous franchirons ce fleuve mythique à une dizaine de reprises, sans même nous rendre compte que nous passions d’Europe en Asie. Incroyable !
Une ville chargée d’histoire, certes, mais surtout une mégalopole aux embouteillages monstrueux qui vibre au rythme des cœurs de 17 millions d’habitants, plus résolument européens que ne peuvent paraître Marseillais, ou même Parisiens…
À chaque coin de rue, que ce soit l’architecture, les commerces, les bâtiments administratifs, la foule avenante qui s’active.., c’est le dynamisme et la modernité de cette immense cité qui nous a interpellés.

Nous avons bien sûr parcouru la ville au gré de la découverte des palais, des mosquées et des musées… Il y a tant de choses grandioses à découvrir que quatre jours n’y peuvent suffire.
Mais l’immersion de quatre jours dans la ville (et dans la vie) de nos deux hôtes et nos discussions parfois surréalistes dans un anglais toujours trop pauvre en vocabulaire nous ont affranchi, autant de nos préjugés adossés au folklore turc, que du filtre d’un pays au passé tumultueux.
Aucun doute ! Cela valait vraiment la peine de s’attarder sur le présent.

Et puis…, et puis, il y a ce couple d’amis, leur gentillesse et leur sens de l’hospitalité…
Quel souvenir garderons-nous de ces quelques jours passés à Istanbul ? Sans conteste celui d’une magie : parce que nous avons découvert une ville fantastique … parce que nous étions sur les rives du Bosphore … parce que nous étions ensemble … parce que nous étions avec eux …

Istanbul 2

À notre retour, une seule crainte : saurons-nous créer chez nous, lors de la venue de nos amis Stambouliotes, une autre magie ?

*****

Mon billet d’humeur : c’est un clin d’oeil, une brève de comptoir, une réflexion captée dans l’instant. Vous êtes désormais 443 à le lire régulièrementVous aimez ce rendez-vous hebdomadaire ? Alors aidez-moi à réussir mon challenge : « 1.000 followers en 100 jours ». Incitez vos amis à s’inscrire sur https://launayblog.com/, à cliquer sur les alertes LinkedIn ou Tweeter… Mais surtout.., ne ratez pas celui de la semaine prochaine et n’hésitez pas à voyager dans mon univers, en feuilletant de temps en temps les pages du blog. Qui sait ? Vous pourriez avoir des surprises !

***

Contenu Launayblog sous Copyright déposé auprès de  CopyrightDepot.com

Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. Clement

     /  14 mai 2014

    Hello,

    J’ai l’impression que ces quelques jours de vacances ont été prolifiques ! J’espère que vous avez pris des photos. En tout cas, une très belle rencontre tant sur le point de vue humain que sur cette belle ville.

    Juste une petite question, je croyais qu’il n’y avait que deux ponts, le pont du Bosphore et le Pont Fatih Sultan Mehmet qui reliaient les deux continents.Le troisieme pont est seulement en construction non?

    Gros bisous.

    Clement

    J'aime

    Réponse
  2. Tu as effectivement raison.
    En fait, le 3è pont auquel je pensais à tort est le pont de Galata. Mais celui-ci permet de franchir « La Corne d’Or » qui relie Istanbul à sa presqu’île. De ce fait, en l’empruntant, on ne passe pas d’Europe en Asie.
    Bravo et merci pour ton suivi.
    Bises

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :