La vie devant soi

Depuis quelques années, disons depuis que j’ai passé 50 ans, à la question « quel âge as-tu ? », je suis incapable de répondre spontanément. J’avoue devoir calculer pour donner mon âge, et il n’est pas rare que je me trompe. Rien à voir avec une coquetterie quelconque, ni même à une certaine réticence. J’en suis incapable, voilà tout !

Dois-je y voir un trouble inconscient et alarmant ? (suite…)