Des semaines que l’on redoute …


les semaines que l'on redoute, on a vraiment hâte qu'elles se terminent

À lire et relire les rendez-vous de cette semaine, je tremble façon Force 8 sur l’échelle de Richter. C’est comme cela. Parfois, il y a des semaines que l’on redoute.

Ah, les philosophes de tout poil nous le répètent pourtant assez : « Il faut vivre le moment présent», qu’ils disent. Le passé est révolu, et l’avenir n’existe pas encore. 

Ils nous disent aussi que « cela ne sert à rien de s’inquiéter pour quelque chose que l’on ne peut pas changer ». Ils professent également que « chaque jour suffit sa peine ». D’autres encore pensent vous rassurer en assénant que « Dieu, pour les uns, ou les forces de l’Univers, pour d’autres, ne vous soumet que des situations que nous sommes capables de surmonter » … Et bla, bla, bla … 

Tenez ! J’ai même fait partie de ceux qui pensent que l’optimisme ne fait qu’attirer le positif, et que le pessimisme …

Comme vous le voyez, il y en a pour tout le monde et à toutes les sauces. Mais vous savez quoi, je pourrais aussi vous écrire que « tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse » !

Je n’y peux rien. Cette première semaine de décembre, je la redoute. C’est idiot, mais c’est ainsi.

Alors, vivement lundi prochain pour que je puisse numéroter mes abatis !!!

Poster un commentaire

4 Commentaires

  1. Francoise Chalier

     /  2 décembre 2019

    Plein de pensées, de force et d’Amour pour vous et les vôtres… pour que ce futur qui n’existe pas encore soit le plus doux possible…. Vivement dimanche prochain que… peut-être… j’espère… vous nous donniez de bonnes nouvelles.

    J'aime

    Réponse
    • Les nouvelles ne sont ni bonnes ni mauvaises. Patience, confiance et lâcher prise. Voilà tout ce qu’il faut retenir et, tout compte fait, lorsque l’on sait d’où l’on revient, ce n’est déjà pas si mal.

      J'aime

      Réponse
  2. Décembre est un mois que je n’aime pas trop non plus… c’est un mois d’hiver, de réunions familiales, d’obligations… et aussi mon anniversaire. Bref.. j’ai hâte au printemps 😃

    J'aime

    Réponse
    • De mon côté, 2019 a été si pourrie que j’ai vraiment hâte de basculer en 2020. C’est psychologique, mais je crois que cela va me faire du bien de tourner la page en changeant de calendrier !

      J'aime

      Réponse

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :