Hasard quantique et bis repetita !


Gomina

Au moment d’écrire mon billet de la semaine, hasard ou fainéantise, je suis tombé sur un texte écrit en 2014 à la même époque de l’année.
En voici, en noir, quelques extraits. Mais vous pourrez aussi lire en bleu la correspondance de ce qui m’est arrivé cette semaine, soit 4 années plus tard ….

A lire les textes anciens et sacrés, ceux de grands penseurs hindouistes «modernes», ou encore ceux d’éminents philosophes, pas de doute : «Rien n’arrive fortuitement. Le hasard n’existe pas». Et puis, surprise ! La physique quantique apparaît, et notamment l’introduction de la dimension aléatoire dans des disciplines, jusque-là très « mathématiques ». Plus troublant encore, il semblerait que la réalité ne serait qu’une des possibilités de la conscience…
Mais alors, je vous le demande, que penser ?

Pour ma part, jeudi, je suis allé chez le coiffeur (jeudi dernier je suis allé chez le coiffeur).
Quel rapport me direz-vous ? Ce genre d’événement arrive très fréquemment à des millions de gens.

 Alors voila ! C’est bien connu, à moins d’être totalement asocial ou perturbé par de gros soucis, chez le coiffeur, même les hommes se transforment en pipelette… Donc, nous parlons vacances et plus précisément bateau (nous avons encore parlé bateau cette année)
… Nous avions également parlé d’un vieux scooter revendu sur eBay à un gendarme affecté à une brigade de sauvetage en mer. Celui-ci avait secouru l’un de mes meilleurs amis qui avait fait naufrage au large de Bandol (figurez-vous que cette semaine, je me suis dit que peut-être, oui peut-être, je devrais m’acheter un nouveau scooter).

.
… Et bien mon coiffeur me répondit qu’il n’était nullement étonné, et qu’il était quant à lui persuadé que nous nous connaissions tous depuis très longtemps, que l’on faisait partie d’une même énergie et donc qu’il était tout à fait normal d’évoluer au contact des mêmes personnes.

Sur ce, je laisse l’artiste à ses peignes et ses ciseaux pour rentrer chez moi.
 Sur le parking, j’avise un homme s’engouffrant dans une voiture. Sans nul doute, il est chauffeur de taxi. Cet homme, sorti une dizaine de minutes avant moi, venait lui aussi de se faire couper les cheveux. Sur le parking, il me demande de mes nouvelles. Un rien abasourdi, je fini par le reconnaitre. Présentés par une amie brésilienne, nous ne nous étions pas vus depuis 4 ans. Et chose extraordinaire, cette amie était précisément de passage à la maison ! Sans doute la seule brésilienne qui habitait Sao Polo et qui venait en France en vacances en pleine Coupe du Monde de football alors que la compétition se disputait au Brésil !… Le monde est décidément très petit ! … (mon ami vient de passer quelques jours chez nous. Elle a assisté à une nouvelle défaite de la Seleçao… et à la victoire des bleus lors de cette dernière coupe du monde).

Il ne m’en fallait pas plus ce week-end pour à nouveau plonger dans quelques-unes de ces notes prises au hasard de mes lectures et … dans un petit traité de vulgarisation de physique quantique – oui, je sais … dingue, non ? – (et que croyez-vous que je fisse ce week-end, sinon d’effectuer le même plongeon ?).
Toujours est-il qu’en 2018, tout comme en 2014, j’ai vu défiler peu de temps après toutes sortes d’images, pour finalement me perdre en conjectures : hasard, théorie des probabilités, illusions, réincarnation, énergie et énergies, loi de « Un », continuum temps, mondes spatio-temporels parallèles, … Telle est la question !

À moins que … À moins que pour cette semaine, il ne s’agisse que d’habitudes et de fidélité en amitié !

Et vous ? Vous avez bien, sinon une conviction, au moins une petite idée … Non ? … Et 4 ans après, cette idée aurait-elle, par hasard, évolué ?

 

*****

Le prolongement de ce billet d’humeur par Didier Regard 

S’il pouvait y avoir
Une fuite d’en haut
Pour savoir
Comment rigidifier mes os

Ils sont comme mon Manoir
Friables tel un ado
Je pourrai enfin entrevoir
Un été sans radeau

Mais pas d’arrosoir
Même pas un filet d’eau
Je ne saurai rien ce soir
Une fois de plus….rideau

Découvrez les poèmes de Didier Regard et aussi ses tercets

*****

Vagabondez dans mon univers, vous découvrirez des nouvelles et des romans, les poèmes de Didier Regard, et aussi les chansons de Marie. Aimez, commentez et partagez sans modération, et surtout, abonnez-vous pour ne pas rater les prochains billets !

Le contenu de Launayblog est sous Copyright déposé auprès de Copyrightdepot.com
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :