Histoires de synchronicités


Il est des personnes dont la beauté d’âme illumine les pièces, mais aussi les cœurs les plus sombres. Les rencontrer est une véritable chance, mais lorsque vous vous rendez compte qu’une multitude de synchronicités surgissent par la même occasion, c’est, … c’est, … comment l’exprimer ? … C’est un moment précieux qu’il faut savoir recevoir avec gratitude.

C’est une telle rencontre que j’ai faite cette semaine. De nos échanges, je ne dévoilerai rien ici. En revanche, c’est l’occasion pour moi de partager avec vous mes interrogations hebdomadaires sur l’existence des phénomènes synchronistiques.
Mais si, mais si, … Je suis certain que vous savez de quoi il retourne ! Je suis même sûr que de tels phénomènes vous sont arrivés plus d’une fois.
Foin de chance, de hasard, ou même de destin ! L’affaire est bien plus complexe qu’il n’y parait.

Les synchronicités sont des événements qui surgissent sans cause apparente, mais dont l’association prend un sens pour la personne qui les perçoit.

Mieux encore, elles se succèdent parfois à une telle cadence, que la vie des personnes concernées en arrive à s’organiser autour du thème central qui les relient, et qu’elles représentent. En fait, elles en arrivent à être si focalisées sur ce thème, que les événements se multiplient comme le font les champignons dans les carrières souterraines parisiennes.

Parfois, il existe de telles synchronicités, qu’elles pourraient bien faire perdre la tête aux esprits sains, voire même aux plus cartésiens d’entre eux. Car méfiance, mes amis ! Elles peuvent vous saisir à la gorge et prendre possession de vous, au point de déterminer votre destin jusqu’au moindre détail. Et là, tout peut basculer car, on a beau savoir méditer en vénérable moine tibétain, impossible d’en déterminer la source. À l’origine, est-ce l’événement, ou est-ce le sens du thème central ? Impossible de déterminer avec certitude lequel des deux est l’œuf ou la poule… Mais alors, faut-il souscrire aux théories initiées par Car Gustav Jung et consorts ? Unité de l’énergie psychique et de l’énergie physique, théorie de « l’unus mondus », simultanéité relative, abstraction du temps, relativité spatio-temporelle, … Mais alors, mais alors, tout est-il interconnecté dans l’univers ?
Oh là là ! De grâce, vite, que l’on m’apporte un Doliprane !

Mais je pressens avoir perdu certains d’entre vous au tout début de ce billet d’humeur, bloqués que vous êtes sur cette histoire de synchronicité.
Vous ne comprenez rien à ce que je raconte ? Dans ce cas, rien de tel qu’un bon exemple concret emprunté à ce cher Carl :

L’une de ses patientes fit un jour un rêve dans lequel elle recevait en cadeau un scarabée doré. Alors qu’elle racontait ce rêve à Carl Jung, celui-ci était assis à son bureau, le dos à la fenêtre fermée. Tout à coup, il entendit derrière lui un bruit, comme si l’on frappait légèrement à la fenêtre. Il se retourna et vit qu’un insecte, en volant, heurtait la fenêtre à l’extérieur. Il ouvrit la fenêtre et captura l’insecte au vol. Et, oh surprise, il s’agissait d’un scarabée doré !

Et voilà ce que l’on appelle synchronicité !

Mais hélas, les effets du Doliprane se dissipent déjà. Voilà les synchronicités qui me rattrapent… Lorsque soudain, … Soudain, je m’aperçois que, cette semaine, l’origine de mes synchronicités s’appelait en réalité : Bernard.

De tout cœur, merci Bernard !

*****

Et toujours, l’inspiration du poète …

Sors de ce corps de logique
Rejoins l’énergie psychique

Vis la relation entre matière et psyché
Nouveau chemin où tu peux marcher

Sans rechercher à l’effet, sa cause
Dépasser ta vie sous hypnose

Expurger les coïncidences
Et, s’offrir une nouvelle danse

Avec des rencontres qui comptent tant
Séparées de l’espace et du temps

Se blottir loin du nid de la logique imaginaire
Comme un naufragé sauvé de l’arbitraire

Refuser le sens rassurant
Et recevoir ce que le sacré te tend

Viens dans l’indivisibilité du Tout
Et, comme il est partout

Toi aussi, sans ce foutu hasard
Tu rencontreras « tes » Bernard(s)

Découvrez les poèmes de Didier Regard et aussi ses tercets

*****

Vagabondez dans mon univers, vous découvrirez des nouvelles et des romans, les poèmes de Didier Regard, et aussi les chansons de Marie. Aimez, commentez et partagez sans modération, et surtout, abonnez-vous pour ne pas rater les prochains billets !

Le contenu de Launayblog est sous Copyright déposé auprès de Copyrightdepot.com

 

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :