Johnny christique ! Ce n’est pas un peu trop ?


Les coups, j’en ai reçus mais l’envie ne m’a jamais quitté d’en donner. D’ailleurs, j’ai maintes fois frôlé l’excommunication et le pénitencier. Pourtant, à défaut d’exemple et avec tous mes dérapages, j’ai été l’idole des jeunes sur 3 ou 4 générations … J’ai chanté le rock’n roll, j’ai dansé le twist, j’ai respiré le blues et la coke, j’ai chanté l’amour et les femmes : Gabrielle, la jolie Sarah, et même ma fille Laura
Mais qu’ai-je fait de mes 20 ans ? J’ai oublié de vivre ? Aujourd’hui, cette vie que j’ai croqué à pleines dents, elle m’oublie. Pourtant, gitanes, alcool et drogues, je te promets, y’a pas longtemps, mais j’ai arrêté. À tous les potes qui se sont précipités à mon chevet, j’ai eu beau leur dire retiens la nuit, maintenant, je peux le confirmer, noir, c’est noir, il n’y plus d’espoir. Et cette fois, si paradis il devait y avoir pour moi, il ne sera pas artificiel.
Tiens mais qu’est-ce qu’elle fout-là, la Brigitte ? Putain, c’est vraiment la fin, ça sent définitivement le sapin. Rien à faire, il se tient là-haut quelqu’un qui me susurre à l’oreille depuis quelques années, je t’attends. Si, si, je t’attends, je t’attends depuis si longtemps…

Ah Laeticia, que je t’aime. Merci d’avoir donné pour moi ce requiem pour un fou à la Madeleine, mais pour autant, les Champs Élysées n’étaient-ils pas promis à Joe Dassin ?! Remarque, j’ai évité les Invalides, un endroit décidément trop étriqué pour moi. Pour sûr, j’ai préféré des obsèques genre Lady Di. Vous savez, elle me verrait bien au Panthéon, entre Zola, Rousseau et Victor Hugo. Je ne les connais pas, mais là-bas, elle est persuadée que j’y trouverai peut-être quelque chose de Tennessee.

Hey partenaire, oui toi, Macron ! Écoute donc les multiples témoignages qui m’encensent. Droite, centre, gauche, extrêmes, incultes et lettrés, artistes et charpentiers, … Avoue, tu en rêves, non ? Moi, ça me fait vachement marrer. Et puis, j’en connais qui ont dû fouetter sec de ne pas être filmé devant mon cercueil… Mais tu sais, d’avoir vu ma gueule à Bercy, à côté des murs du fisc, avec en sous-titre « Merci Johnny !», ça, c’était plutôt grandiose.
Remarque, national ou populaire, tu as bien eu raison de ne pas te gêner. Tu ne trouveras pas meilleur motard à qui rendre hommage tout au cours de ton mandat. Crois-en le « taulier », du « coffre » c’est pas mal, mais des trémolos … Il n’y a pas mieux pour chopper quelques voix supplémentaires !

Ah mais c’est quoi cette lumière au bout du tunnel ? … Salut Alamo, Anthony, Balavoine, Barbara, Bashung, et Béart ; salut Berger, Brassens, Brel, Carlos, Dalida, Dassin, Delpech, Distel, et Ferrat ; salut Ferrer, Claude François, Gainsbourg, Nougaro, Moustaki, Reggiani, et Salvador. Ah que coucou ! Tino, Trenet, et la môme Piaf… Sympa, la haie d’honneur ! Vous avez vu comment j’ai mis la barre haute pour les suivants … Pas charismatique, les amis. Christique. Ils ont dit christique !
Mais dis voir, c’est quoi ce bordel ! Ils sont où Elvis, Cochran et tous les autres ? On ne leur a pas dit que j’arrivais ?! Ne me dîtes pas que la production les a missionnés pour ce « mange crayons » d’Ormesson ! C’est vrai ça, on s’était donné rendez-vous, quoi

Ah, t’es aussi là Bécaud ! Alors dis-moi Gilbert, et maintenant, que vais-je faire de tout ce temps que sera ma vie ? … Ben ouais mon pote, va falloir que je m’occupe. Attends, bouge pas ! J’ai une idée géniale. Un truc que personne n’a encore réalisé. Mais oui, tu es décidément trop petit « Parc des princes », j’oublierai ton nom. Parce que rends-toi compte, mon Gilbert : allumer le feu au Zénith des cieux, waouh quel pied !
C’est sûr, pour moi la vie va commencer.

NOTA : Je sais que je ne me suis pas fait que des amis en écrivant ces lignes aigres douces, mais trop c’est un peu trop… beaucoup trop. Vous ne trouvez pas ?
Allez, sans rancune et, … « SLC Salut les copains » !

*****

Et toujours, l’inspiration du poète …

Je suis triste à pleurer
Johnny Hallyday est mort
Et j’ai honte d’exister

Dans un pays qui érige en symbole
Un Dieu qui ne sait pas lire un bémol
Et qui tourne au Demerol

J’ai de quoi m’interroger

Dans une société rance
Qui s’appelle la France
Et qui pue de ses fragrances

Faut-il représenter un néant
Pour que le peuple soit reconnaissant
D’une image sans accent ?

J’ai de quoi m’interroger

C’est une amnésie
Du culte du veau d’Or
Et de son hérésie

Vénérer des fausses idoles
Voués en farandoles
Aux fariboles bien molles

J’ai de quoi m’interroger

Je vois que le vide s’appui
Sur le dérisoire
Qui est au fond de notre puits

Johnny, ta source est pourrie
Je t’en supplie
Lâche-nous dans notre vie

Je me suis interrogé

Découvrez les poèmes de Didier Regard et aussi ses tercets

*****

Vagabondez dans mon univers, vous découvrirez des nouvelles et des romans, les poèmes de Didier Regard, et aussi les chansons de Marie. Aimez, commentez et partagez sans modération, et surtout, abonnez-vous pour ne pas rater les prochains billets !

Le contenu de Launayblog est sous Copyright déposé auprès de Copyrightdepot.com
Poster un commentaire

3 Commentaires

  1. Christique? Ils ont vraiment dit christique? Looool… wow! Il était une légende oui, mais christique… c’est un peu charrier, non? Il n’était tout de même pas le messie! Il a rocké notre jeunesse mais il n’a jamais été un ange aux ailes pleines de plumes pailletées… il a mené une vie qui ne fait sûrement pas de lui un saint… une vie d’artiste, de rockeur et c’est bien comme ça… c’était sa vie… faut juste rester logique là… christique… vraiment? J’en suis baba au rhum!

    J'aime

    Réponse
    • Je l’ai entendu de la bouche d’un commentateur TV qui en était intimement convaincu. Avec à la clé une allusion à la croix que Johnny portait autour du cou. S’il l’avait vue de près, on n’aurait pas eu droit, sur les 2 chaînes TV les plus regardées en France, à un florilège de stupidités dont les gogos raffolent…😡

      J'aime

      Réponse
      • Wow! Incroyable! Je n’enlève rien à sa renommée et son talent mais… bon… c’est un peu beaucoup poussé là… 😀

        J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :