Corse : résister ou pas à l’appel d’une sirène …


Le doigt pointé sur moi, une fois encore, la sirène m’appelle.
Sûre de sa beauté naturelle, si elle ne fait aucun effort pour me séduire, cette sauvageonne en appelle bel et bien à tous mes sens. Le vent dessine les contours de son corps au rythme du tempo régulier du ressac.
Vertigineuses et minérales, ses formes cristallines se jettent sans pudeur dans une mer dont les bleus auraient été puisés sur la palette de tous les impressionnistes réunis.
Le contemplatif que je suis, devient totalement idiot, au point de limiter mon vocabulaire à ces deux mots : « magnifique » et « magique ». Autant écrire qu’une fois de plus, qu’une fois encore, j’en prends plein les yeux, les oreilles et les narines.
Je ne suis pourtant pas totalement novice. À cinq reprises déjà, l’île de beauté m’a ébloui de ses charmes… Il y a tant de pays dans ce si petit rocher érigé au beau milieu de la méditerranée.
On dit que la Corse se mérite, mais elle se livre sans fard à ceux qui la respecte en une succession de caps, de golfes et de plages de sable doré, surveillés par un chapelet de tours génoises, sentinelles d’un autre temps.
Protégé par des montagnes escarpées, son cœur est moins docile. Les anciens disent qu’il se cache entre lacs et sommets à l’abri des coups d’œil furtifs et indécents. Néanmoins, il se laisse conquérir par « i Pinzuti » audacieux, au prix de quelques efforts amoureusement consentis.
La Corse n’est pas une beauté impersonnelle et glaciale. Elle possède une âme. Elle est aussi une patrie pour des femmes et des hommes en apparence rugueux, mais au cœur gros comme un continent.
Ce serait injuste, dans un raccourci outrageant, de déclarer que la Corse serait magnifique sans les Corses !
Certes, ils sont fiers et ont du caractère. Mais pour peu que l’on aime leur île et que l’on ne se comporte pas en envahisseur ou en vil spéculateur, ils savent vous accueillir les bras grands ouverts.
Je garderai longtemps en moi le souvenir de Toto, cet homme de 74 ans à l’élocution elliptique, mais dont la pensée et les convictions sont limpides comme les torrents de son île et, ce qui ne gâche rien, dont les pizzas sont incomparables. Je resterai encore longtemps bouche bée devant Joseph, ce quarantenaire historien à sa manière, qui vous dévoile à voix basse, l’œil malicieux et taquin, les dessous mystérieux des affaires du maquis. Je saurai me souvenir de l’accueil et de l’invitation à revenir de Annamaria, cette femme sans âge vêtue d’une blouse traditionnelle grise à pois noirs. Je n’oublierai pas la gentillesse et le sourire radieux de Ghjulia, pour qui vous rendre service est un évident plaisir. Je n’oublierai pas Georges, Letizia, Francesca, Antone, Orso, Pascal, et tous les Anonymes qui m’ont souri.

Alors, la question se pose … Vais-je encore longtemps résister à l’appel de la sirène ?

*****

Et toujours, l’inspiration du poète 

C’est mon odyssée
J’en rêvais depuis le lycée

Dans la fougue d’Ulysse
C’est là ou je me glisse

Le périple me reconnaîtra
Sans figattelu sous le bras

Polyphème est derrière moi
Avant Charybde et Scylla

La sirène est bien là
Je vais y succomber ici bas

Circé m’a retenu
L’île Corse sera mon contenu

Je ne repartirai pas
C’est elle qui m’absorbera

Cette île n’est pas une possibilité
Elle demeure mon éternité

 


 Didier Regard

Découvrir les poèmes de Didier Regard et aussi ses tercets

*****

Vagabondez dans mon univers, vous découvrirez des nouvelles et des romans, les poèmes de Didier Regard, et aussi les chansons de Marie. Aimez, commentez et partagez sans modération, et surtout, abonnez-vous pour ne pas rater les prochains billets !

Le contenu de Launayblog est sous Copyright déposé auprès de Copyrightdepot.com
Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. un beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N’hésitez pas à venir visiter mon blog (lien sur pseudo)
    au plaisir

    J'aime

    Réponse
    • Bienvenue et Merci beaucoup.
      Je trouve votre univers d’un esthétisme à couper le souffle. Je m’abonne à votre blog et le place dans mes coups de coeur avant ce soir !

      J'aime

      Réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :