L’appel de la sirène n’a pas faibli

Baie de Sagone (Corse-du-Sud)

Qui a dit que les sirènes n’étaient que des séductrices infidèles ?
Celle qui fredonne à mes oreilles est toujours là. Infatigable, une fois encore, elle m’appelle. Elle semble s’offrir en avril, comme les oranges douces se laissent cueillir en mars.

Cela fait bien longtemps qu’elle est sortie de l’hiver. (suite…)