Envolées les fuites, vive les déclarations !


Vous avez remarqué ? Depuis dimanche dernier, il n’y a plus de fuite.
Pfuitt, envolées les fuites ! Un véritable petit miracle. Pas un organe, ni même un parquet ne fuitent. En un sens, ce n’est pas plus mal. Pardi, nul besoin d’investiguer! Des fois que l’on ait quelques nouvelles surprises. Alors … Alors profitons gaiement de cette accalmie car, cette semaine, il y a d’autres grains à moudre : pour bien des gens, nous sommes entrés dans des semaines d’un autre type : les semaines des déclarations.

Il en existe que l’on écrit et que l’on peaufine, d’autres que l’on s’exerce à prononcer, d’autres encore que l’on attend. Il y a même des déclarations supputées que l’on commente par avance.
Ah, quel bel exercice que celui-là ! Du grand art… Mais attention, ne vous méprenez pas ! Une supputation n’est pas une rumeur ou un bruit qui aurait fuité de quelque part. Nan, nan, nan ! Une supputation est bien plus intelligente. Elle provient d’un raisonnement. Et puis, surtout, les supputations sont comme les promesses. On peut dire et écrire tout plein de trucs très savants, ils n’engagent que ceux qui prennent pour authentique la supputation. C’est ainsi que, à chaque jour de cette semaine a correspondu plus d’une supputation. Et oui ! Une supputation est bien plus riche qu’une rumeur, car l’on peut en faire plusieurs. À l’inverse, une rumeur doit absolument annihiler la précédente. C’est la condition sine qua non pour qu’elle soit prise au sérieux. Sinon ? Sinon il ne s’agirait que d’une rumeur collatérale…

Mais, trêve de conjectures, revenons plutôt au sujet brûlant de ce billet d’humeur : les déclarations.
Parmi toutes celles qui existent, celles que je préfère sont les déclarations prononcées la main sur le cœur, les déclarations solennelles, ou plus exactement, les déclarations sur l’honneur.
N’avez-vous pas remarqué que, à chaque occasion où l’honneur est invoqué, c’est un mensonge annoncé ? Non ? Mais pourtant c’est parfaitement compréhensible. En tout cas, cela n’a pas échappé aux personnes qui savent quels horizons s’ouvrent, lorsqu’elles donnent leur honneur pour toute caution. Parce que, en fin de compte, une telle déclaration ne vous est généralement demandée que quand il n’existe aucun autre justificatif permettant de prouver quelque chose qui vous concerne.
Vous saisissez alors pourquoi Ils sont légion, ceux qui ne manquent pas une si belle occasion pour établir une vérité arrangeante. Et hop ! Une déclaration sur l’honneur …

À ce propos, notez bien qu’une déclaration sur l’honneur est bien moins dangereuse que lorsqu’il est demandé de certifier quelque chose comme exact. Honneur ne signifie pas précisément exactitude (et vice versa, d’ailleurs). La voilà la différence essentielle !
Permettez-moi donc de vous conseiller la plus grande prudence, car hélas, on ne vous demande pas de certifier sur l’honneur votre déclaration d’impôts sur le revenu. Non ! On vous demande de la certifier exacte. Et croyez-moi, il est préférable d’être très haut, mais alors très haut placé dans notre société, pour ne parler que d’honneur face aux agents du fisc!

*****
Et toujours,
l’inspiration de Didier Regard

Tient ! Tout est bouché
Mais le trop plein ne va pas tarder
Dans un temps indéterminé

Car de leçon, que nenni !!
Ils continuent le déni
En secouant mon nid

Une parure du mensonge
Vaut plus qu’un songe
Pour moi, simple éponge

Je dois absorber, boire
Le plus dérisoire
Pour, pour….ne plus savoir

Avec leur nombril de pouvoir
Ils te font toujours croire
Que c’est pour toi le Grand soir

Il n’est jamais à l’heure
Plus que jamais, un leurre
Comme la rumeur

Mais dans la canopée,
Je ne me sens plus souillé
Mon honneur est redoré

Je ne descendrai plus
Sauf si l’arbre est abattu
C’est qu’ils m’auront eu !!

Cliquez ici pour Lire les poèmes de Didier REGARD

*****
Vagabondez dans mon univers, découvrirez des nouvelles et des romans, les poèmes de Didier Regard, et aussi les chansons de Marie. Aimez, commentez et partagez sans modération, et surtout, abonnez-vous pour ne pas rater les prochains billets !

Le contenu de Launayblog est sous Copyright déposé auprès de Copyrightdepot.com

 

Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. Comme ton post nous renvoie, même pas insidieusement, aux multiples déclarations politiques de ces derniers temps, une illustration de ton affirmation « chaque fois que l’honneur est invoqué, c’est un mensonge annoncé.. »
    Par un tic de langage très courant dans les interviews radio ou TV, les politiques commencent leur réponses à une question par : « pour vous parler très honnêtement… ». Ah bon, les autres fois c’est carrément pas honnête ?
    Mais est-ce un tic ?

    Aimé par 1 personne

    Réponse
  2. […] une déclaration sur l’honneur est bien moins dangereuse que lorsqu’il est demandé de certifier quelque chose comme exact. Honneur ne signifie pas précisément exactitude (et vice versa, d’ailleurs).
    C’est très bien trouvé, je te reconnais bien là, l’ami 🙂

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :