Pour le meilleur et pour le pire : âmes anxieuses s’abstenir


Penser                        Apprendre                      Aimer

Avez-vous seulement une idée de ce que cachent ces phrases ?
« D’ici 25 ans, plus de 500 objets connectés auront fait leur entrée dans nos maisons » (source Joshfire Inc.)
« L’Intelligence Artificielle (IA) sera 1 milliard de fois plus puissante que la réunion de tous les cerveaux humains » (source Google)
Savez-vous que Google, Amazon, Facebook, Apple, se battent à coup de millions, et parfois même de milliards de dollars, pour mettre la main sur des start-ups travaillant sur l’optimisation de l’IA, avant même que celles-ci n’aient achevé le développement de leurs logiciels ? … juste pour confisquer à leur profit une idée.

Peut-être une vague idée ? Vraiment pas ? Je vais tenter d’être concret à travers 4 exemples :
1. Les emplois pénibles et peu gratifiants pourraient disparaître d’ici à 20 ans, mais pas seulement : assistants professionnels, journalistes, avocats, notaires, laborantins, médecins, chirurgiens, … sont aussi la cible de l’IA.
En fait, il n’existe pas une filière professionnelle qui ne soit impactée (tout type d’industries, les transports, les services, la culture, la santé,…).
Les ordinateurs et les logiciels, jusqu’ici capables de consulter des bases de données de taille ahurissante, ont désormais la faculté d’apprendre d’une manière autonome (deep learning), bien plus rapidement et à moindre coût que les populations pauvres et peu instruites de la planète… Je vous laisse imaginer les multiples déclinaisons de ce type d’avancée technologique, pour le meilleur et pour le pire…

2. Vous dialoguerez avec tous les objets de votre quotidien qui s’empresseront de répondre à la moindre expression de votre volonté. Ils auront en mémoire ce qui traduit votre mode de vie. Ainsi, l’IA devancera vos besoins et vos envies, trop contente de vous fournir ce que vous n’aurez plus besoin d’exprimer, au plus grand bénéfice des plate-formes distributrices et des producteurs affiliés, … Je vous laisse imaginer les multiples déclinaisons de ce type d’avancée technologique, pour le meilleur et pour le pire…

3. Vous utiliserez des couches capables d’analyser les urines de vos chers bambins, et dont la puce transmettra instantanément les résultats sur un ordinateur, ou un SmartPhone, à qui voudra bien les lire : à vous, heureux parents, mais aussi au médecin virtuel qui aura déjà ordonné à Amazon de faire décoller le drone qui vous aura livré avant que vous n’ayez eu le temps de vous inquiéter. Peut-être d’ailleurs que votre robot domestique, baby sitter et précepteur, aura administré à bébé la dose miraculeuse avant que vous ne soyez rentré chez vous … Je vous laisse imaginer les multiples déclinaisons de ce type d’avancée technologique, pour le meilleur et pour le pire…

4. Dans votre salle de bains et votre chambre à coucher, les multiples capteurs, destinés à vous offrir les meilleures conditions de cocooning, enregistreront vos moindres faits et gestes : vos difficultés à trouver le sommeil, la signification de vos rêves, mais aussi la nature de vos émotions et, grâce à l’analyse des fluides corporels, le groupe sanguin de votre partenaire… Je vous laisse imaginer les multiples déclinaisons de ce type d’avancée technologique, pour le meilleur et pour le pire…

Voilà donc un court aperçu du monde merveilleux qui nous attend. Mais bien sûr qu’il est mer-veill-eux ! Incorrigible optimiste que je suis, je fais confiance à l’humanité pour se concentrer uniquement sur le meilleur… Pardi !
Par un furieux hasard, je me suis rendu compte que j’avais déjà commis, il y a tout juste 1 an, un billet d’humeur sur le sujet : « Google et humain 2.0 : faut-il avoir peur ? » http://wp.me/p3NMSJ-NT.
Et bien j’avoue m’être fait peur devant le coup de vieux qu’il a pris. Ce qui sort des laboratoires scientifiques et des garages des jeunes professeurs nimbus de la numérique futuriste dépasse ce que j’imaginais, il y a à peine 12 mois.
Le temps de l’innovation n’a décidément rien à voir avec mon horloge biologique, physique et psychique. Il va falloir que je me méfie si je ne veux pas devenir un humain définitivement assisté … À moins que, à moins que je ne choisisse de développer une malicieuse addiction dégénérative.

(Billet librement inspiré de l’excellent article de Dalila Kerkouche pour Madame Figaro N° 22576)

Et toujours, l‘inspiration de Didier Regard

Avions-nous besoin
Nous, simples humains
De la domotique
Dans la Rome antique ?

L’Hadès a trouvé
Une nouvelle face cachée
Plus noire
Se reposant sur le savoir

L’algorithme
D’un nouvel abime
D’où toute liberté
Doit se syndiquer

Pour échapper à la dictature
D’une nouvelle torture
L’I.A
Détruira l’Agora !!!

… Découvrez tous les poèmes de Didier Regard et lisez ses tercets

*****
Vagabondez dans mon univers, découvrirez des nouvelles et des romans, les poèmes de Didier Regard, et aussi les chansons de Marie. Aimez, commentez et partagez sans modération, et surtout, abonnez-vous pour ne pas rater les prochains billets !

Le contenu de Launayblog est sous Copyright déposé auprès de Copyrightdepot.com

 

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :