Fort MacMurray


MacMurray

Comment ne pas être triste pour ces milliers d’hectares partis en fumée ? Rendez-vous compte : l’équivalent de 15 fois Paris, et un sinistre non encore maîtrisé par les pompiers.
On assiste à une catastrophe écologique aux répercussions qui dépassent largement les frontières du Canada.
Comment ne pas penser à ces plus de 100.000 personnes déplacées qui ont vu leur domicile réduit en cendres.

La dignité et la mobilisation des canadiens forcent le respect.

http://ebx.sh/1SW2ewS

Article précédent
Poster un commentaire

3 Commentaires

  1. Fabienne Allard Korolev

     /  8 mai 2016

    Oh combien c’est affligent de constater qu’avec une aide internationale massive, ce désastre aurait pu être limité. Sauf erreur de ma part, le Canada n’a rien demandé et les pays limitrophes ou de l’UE n’ont proposé aucune aide. Dans ce cas, c’est déplorable. Laisser anéantir faune et flore par cupidité de domination….

    Fabienne

    J'aime

    Répondre
  2. Merci de ce billet Pascal. En effet, c’est une terrible catastrophe. Mais, ce que les nouvelles ne disent pas ~ et ne mentionneront certainement pas ~ est que Fort McMurray est un endroit minier mais aussi une région où est extraite beaucoup de pétrole et de gaz de shiste (minage super intense). Alors, ce que le gens qui connaissent l’endroit pensent (et que les média taisent) est que tout, dans cet endroit, est couvert d’une épaisse et grasse couche « poussière de pétrole »… alors, quand le feu a commencé (on ne sais pas encore l’origine, il paraît) cette poussière grasse qui couvre tout s’est enflammée aussi.

    Mon cœur est triste de ce désastre, bien sûr, mais il fallait s’y attendre. Cette région est catastrophique et, autour de la ville, c’est une zone de désastre écologique, un paysage de fin du monde où la nature est fortement blessée. L’an dernier, je crois (ou à peu près), il y a eu un autre désastre. Cette fois-là c’était une inondation qui a charriée sur des Km et des Km les débris hyper toxique des mines de gas de shiste. Un autre désastre terrible.

    Non, même avec une aide internationale, rien n’aurait pu être vraiment fait pour tout éteindre car ça flambe un peu comme un puits de pétrole… tout est couvert de combustile volatile et c’est la raison que les flammes se propagent à telle vitesse et que le feu est tellement intense. Un feu fou qui dévaste une terre fortement polluée par des gens fous qui n’ont comme considération que les sous qu’ils empochent et se foutent bien des horreurs écologiques qu’ils provoquent… et on ne parlera pas du fracking qui s’y pratique qui super pollue les sources d’eau potable souterraines. La ville est habitée en majorité par les travailleurs miniers qui sont attirés par les super gros salaires qui leur sont payés.

    Maintenant, on ne parle pas non plus de la pollution de l’air car ce ne sont pas uniquement des combustions d’arbres mais aussi des combustions de combustible hyper toxiques… et personne n’en parle… Quel monde!

    En effet, c’est extrêmement triste pour tout ceux qui ont tout perdu mais il fallait s’y attendre… ce n’était qu’une question de temps. Cette ville et ses alentours sont extrêment pollués et les terres toxiques. Triste pour ces gens et triste pour notre planète 😦 et bien sûr, tout và être reconstruit car il faut continuer à miner… 😦

    J'aime

    Répondre
  3. Merci pour tous ces détails. Effectivement, les journalistes ici ne disent que du bout des lèvres qu’il s’agit d’une région minière, et il n’y a qu’une seule chaîne d’info pour oser parler d’exploitation pétrolière.
    En revanche, on se doute bien qu’un tel feu a trouvé d’autres carburants que le bois …
    Une photo satellite montre le nuage gigantesque qui couvre la région et qui se répand jusqu’au sud des USA…

    Comme vous l’écrivez si bien, malheureusement l’homme n’apprend pas de ses erreurs. Il reconstruira à l’identique pour continuer à exploiter le sol de manière intensive et polluante.
    Quand on voit qu’il est capable de reconstruire des habitations sur des terrains inondés, ou même lorsque l’on entend que les japonais reprennent le développement de leur programme nucléaire … C’est à désespérer de son « intelligence » !

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :