Légion d’Honneur de la honte !


Une de "The Economist"

Sans tambours ni trompettes, Mohammed ben Nayef, vice-Premier Ministre du Royaume d’Arabie Saoudite, « Sinistre » de l’Intérieur et prince héritier, vient d’être décoré par le Président de la République Française de la Légion d’Honneur pour sa grande contribution dans la lutte contre le terrorisme.
Fils de l’ancien ministre de l’intérieur qui aura occupé ses fonctions durant 37 ans, cet homme est récompensé pour sa lutte contre Al-Qaïda et Daesch dans la péninsule arabique (Aqpa).

Dame ! Il s’agit de neutraliser les affreux. Après les avoir grassement entretenus et fournis en arme, ces ingrats s’en prenaient aux symboles de la monarchie, aux installations pétrolières, et commettaient de sanglants attentats sur le sol béni d’Allah.
Lui-même (le Prince, pas le Dieu miséricordieux) a échappé de peu à un attentat suicide. C’est dire comme il était urgent de faire quelque chose !

J’aimerais tout de même apporter quelques précisions complémentaires :L’Arabie Saoudite est une monarchie absolue islamique wahhabite, qui exporte son pétrole mais aussi sa doctrine religieuse salafisme aux pays occidentaux. Il est de notoriété de tous les services de renseignements mondiaux qu’elle finance de nombreuses organisations islamiques à travers le monde. Elle est altruiste au point de financer également des mosquées en France pour faciliter l’exportation d’un islam pour le moins … radical.
Pour être bêtement factuel :
L’Arabie Saoudite est un pays qui monte sur la 3è place du podium des pays qui exécutent le plus grands nombre de prisonniers par an (153 personnes en 2015). Quelques terroristes, mais aussi des prisonniers de droit commun, des prisonniers politiques, des handicapés mentaux.
C’est un pays qui applique la charia (la mort pour meurtre, viol, trafics de drogue, vol à main armée, enlèvement, refus de la religion, adultère et sorcellerie, …) ;
C’est un pays où la liberté d’expression n’existe pas.
C’est un pays, selon Amnesty International, où des procès se déroulent en secret, et où les accusés ne bénéficient que rarement de l’assistance d’un avocat, et peuvent être déclarés coupables sur la base d’ “aveux” obtenus sous la contrainte.
C’est un pays où l’on emprisonne, fouette et interdit de territoire les blogueurs appelant de leurs voeux la réforme de leur pays.
Enfin, c’est un pays, mais l’énumération n’est malheureusement pas exhaustive, qui se demande encore ouvertement si la femme est un être humain (pour la semaine où le monde parle des droits de la femme, c’est moyen …).

Néanmoins, Monsieur François Hollande a estimé qu’il était aussi urgent qu’indispensable de décorer ce grand démocrate de la plus haute distinction française.
Je gage que, dans un pays où l’on ne parle que de droits, cela doit en faire frissonner plus d’un.
Mais que voulez-vous, cela fait bien longtemps que la raison d’État a ses raisons que l’honneur ignore !

D’ailleurs, un frisson supplémentaire me parcourt l’échine. Si j’avais été citoyen de ce pays, à combien de coups de fouet aurais-je été condamné pour l’écriture de cet article ?

Article précédent
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :