Jésus est né ! Mais …


Durée de lecture : 3mn 11s

Alors que personne ne met en cause l’exactitude des oeuvres d’Aristote, écrites 300 ans après sa mort ; alors que personne ne pérore sur l’année de naissance du Prophète Mahomet, ou de celle du Prince Siddhârta, ni même de l’étonnante longévité de Salomon ou d’Abraham ; alors que personne ne s’interroge sur l’extraordinaire histoire de la vie du Bouddha ; alors que le calcul de la date exacte du départ des juifs des terres de pharaons qui fixe celle de la Pâque juive est communément admis – un peuple guidé par un certain Moïse, lui-même sauvé des eaux – ; alors que, comme a pu le dire le poète et philosophe arabe, Aboul’âlaa Al Maari (973 – 1057) : « Le Coran, la Torah, les Évangiles… à chaque génération ses mensonges »….
Et bien, chaque veille de Noël est pourtant l’occasion offerte à des journalistes et autres écrivains en mal d’inspiration de se jeter, comme des chiens le feraient sur un os à moelle, sur le débat toujours ouvert autour du socle de la religion chrétienne.
Pour ma part, je vous livre sans fard ma pensée : tout ce raffut, tentant d’invalider les fondements d’une religion, me parait futile et tellement peu glorieux.
Car en somme, que Jésus fut imberbe, qu’il ait eu les cheveux courts et frisés, (derniers thèmes à la mode), qu’il fut un révolutionnaire politique, qu’il ait été marié, qu’il ait eu -ou pas- des enfants, et enfin qu’il soit réellement né -ou pas- un 25 décembre, il y a 2014 ans -ou pas-, et que nous soyons par voie de conséquence en 2019 ou 2021, je vous le demande : Quelle importance ?
Car de quoi parle t-on exactement ?
La date de naissance de Jésus-Christ ?
Toute personne disposant d’un minimum de bon sens se doute bien qu’il est fort probable que le 25 décembre ne soit pas la réelle date de naissance du Christ. Mais, bien évidemment, il fallait trouver une date qui puisse se substituer aux fortes croyances et diverses fêtes de l’époque. Nous savons bien qu’il est plus facile de se glisser dans les chaussons d’un autre que d’en fabriquer des neuves. Et alors ?
Ah, si j’osais la parabole : Quand Mr Hollande choisit d’accepter un Labrador à Noël comme cadeau, comme l’ont fait ses prédécesseurs, n’est-ce pas un raccourci pour paraître un peu plus présidentiable ?
Mais je m’égare…
Et bien oui, il semblerait que, vers l’an 354, ce soit le pape « Libère » qui décida de fixer la date de naissance du Christ au 25 décembre, en la plaquant sur les saturnales romaines en l’honneur du Dieu Soleil (Solis Invicta) qui duraient une semaine, et à l’occasion desquelles les adultes échangeaient des cadeaux, se répandaient en orgies, et accessoirement, se rendaient au temple pour y apporter des offrandes.
Que voulez-vous ! Il fallait bien que Jésus soit né un jour, autant donc faire un choix judicieux.
D’ailleurs, bien d’autres dates de bien d’autres religions ont été fixées de la sorte.
La belle affaire !
Les Évangiles ?
Tout enquêteur de police connaît les difficultés de l’exercice qui consiste à recueillir des témoignages concordants, autour d’une scène de crime, dans les minutes qui suivent celui-ci. Alors, les Évangiles auraient-ils été écrits par des apôtres, des contemporains de Jésus ? 40 / 70 ou 135 ans après des événements datant de plus de 2000 ans ? Ces fameux textes analysés par des occidentaux, des scientifiques, des historiens, tout un tas de gens qui cherchent quoi ? Une vérité, leur vérité ? La renommée ? Les failles d’un récit mêlant bien évidemment réalité, imagination et transcendances ?
Mais s’il n’est pas possible de s’accorder, ce que je peux comprendre, sur « je crois en Dieu », ou/et « en son fils Jésus-Christ », en la Vierge Marie, …  sur la résurrection de Jésus le jour de Pâques, … et plus généralement sur la véracité de la tradition orale qui a forgé les manuscrits au cours des siècles, ne pourrait-on reconnaitre que le plus important est l’essence même du message universel qui a traversé les siècles ? Un message que l’on retrouve chez Luc, Matthieu, Marc et Jean, et que quiconque peut faire sien : « Aimez-vous les uns les autres ».

Mais bon, il est sans nul doute plus aisé aux pauvres d’arguments de s’attaquer à des symboles, et ainsi démontrer la force de leur laïcité tout en exprimant un athéisme triomphant. Et puis, c’est bien connu : « il n’y a pas de fumée sans feu » – Traduisez, s’il existe une telle supercherie, tout est bon à jeter – .
Tiens, pour le plaisir de l’exercice, je vous propose un enchaînement de déductions sans appel, à partir d’une affirmation figurant dans les premiers versets de la Bible : « Dieu, qui avait terminé le septième jour l’oeuvre qu’il avait faite, se reposa de son labeur. Il bénit le septième jour et le consacra …  ». Jugez par vous-même de la beauté de la démonstration  :
Le seul jour que pouvaient choisir les représentants de la chrétienté pour instaurer le repos hebdomadaire, devant absolument plaire à l’empereur Constantin – lui-même adorateur du soleil – ne pouvait être que le dimanche. Le dimanche, … précisément le jour du soleil. et oui, sunday ! Le soleil adoré par les Égyptiens, les Mayas et les Incas – et j’en oublie certainement – tous, évidemment bernés par des religions et des croyances ancestrales imbéciles, parce que nous savons bien aujourd’hui que le soleil … n’est qu’un astre.
Et bien voilà, CQFD ! Vous voyez bien que Dieu n’existe pas ! (Il est vrai que d’autres, plus malins, ont choisi le jeudi, le vendredi ou même le samedi … Mais c’est une toute autre histoire).

Quand à Noël, ce symbole chrétien a encore de belles années devant lui. Le puissant lobby des marchands du temple veille au grain. Les marchands du temple certes, mais pas que. Noël est surtout une tradition populaire que même un nouveau leader charismatique ne pourrait effacer, voire remplacer.

Alors de grâce, laissez- nous croire en paix, … et laissez rêver les enfants !

*****

Laissez-nous croire
À notre belle doxa
Même passoire

Celle qui nous fixa
Dans le beau territoire
Muni d’abreuvoirs

 Découvrez la suite de l’illustration poétique de Didier REGARD

*****

Découvrez les deux nouvelles publiées sur ce blog : « Clair de Lune » et « Amour, couleuvres et langoustes« Vous pouvez y accéder en cliquant sur ce lien :  « Nouvelles »  ou encore sur la page d’accueil.
Si vous aimez ce rendez-vous hebdomadaire, incitez vos amis à s’inscrire sur 
https://launayblog.com/, ou à cliquer sur les alertes LinkedIn et Tweeter (@pascalaunay).
Mais surtout, ne ratez pas le billet de la semaine prochaine et n’hésitez pas à voyager dans mon univers, en feuilletant les pages de ce blog au gré de vos humeurs.

***
Contenu Launayblog sous Copyright déposé auprès de  Copyrightdepot.com

Article précédent
Poster un commentaire

6 Commentaires

  1. Les marchands du temple… les Fêtes commerciales… les achats de cadeaux et d’autres bébelles du genre… les décorations et lumières, boules et guirlandes ou encore chandeliers et glinglins… tout ça c’est de la frime pour moi. Une fois par année on pense aux pauvres, une fois par année on fait des paniers de Noël et on donne à la gignolée les boîtes de conserves passées dates qui encombre nos réserves. Une fois par année on dit paix sur Terre aux hommes de bonne volonté puis on reprends le génocide dès le lendemain pour un autre 364 jours.

    Quelque soit le nom humain que l’on donne à un dieu, qu’on le représente par un vieillard barbu ~ blanc, brun ou arabe ~ ou qu’on le voit comme un dieu tout bleu ou encore un bébé tout nu dans une mangeoire par une nuit d’hiver, si l’homme est inhumain… si il est un guerrier assoiffé de sang adorant un dieu violent et sanguinaire… s’il croit qu’il est le maître du monde et que sans lui personne ne peux vivre… s’il menace le reste du monde de sanctions pcq’il ne fait fait pas ce qu’il ordonne… s’il se croit l’élu, le choisi de son dieu et que le reste du monde se doit d’être son esclave…, bien cet homme ne vaut rien de plus qu’un animal féroce duquel nos regards et pensées devraient se détourner.

    Un homme profondément religieux et spirituel ne respire et ne vit que par la Paix et l’Amour, ce qui ne veut pas dire qu’il se doit d’être idiot. Avec ce qui est dans notre monde de ces temps-çi… les religions établies par l’homme ne sont qu’objets de guerres et de massacres terribles. Que faudrait-il pour que nous devenions tous spirituels ~ si je puis me permettre ce terme ~ dans ce sens que nous découvrions que ce dieu que nous cherchons est en fait à l’intérieur de nous, et que nous n’avons pas besoin de prêtres ou de gourous pour nous sermonner ou nous ordonner des voies à suivre et nous conduire vers l’extermination de l’autre. Nous avons eu d’excellents guides au travers des âges qui nous ont donnés de merveilleux enseignements que nous avons vite fait d’oublier. Tristounet!

    Alors, espérons que l’Année Nouvelle nous apporte la réalisation et la manifestation de la Paix… et que chaque humain sur cette planète redevienne une parcelle de la création originale d’un dieu de Paix et d’Amour… s’il existe qq part dans les Univers… et qq soit le nom qu’on lui donne.

    Merci de vos textes Pascal! Ils sont super.

    Je vous souhaite que cette toute Nouvelle Année vous apporte sérénité, bonheurs et abondances ainsi que la réalisation de vos désirs les plus chers 🙂

    Aimé par 1 personne

    Réponse
  2. korolev Fabienne

     /  28 décembre 2014

    Bonjour Pascal, Ce lien devrait peut être t’intéresser. J’ai eu la chance de croiser un auteur à Moscou, dans le metro, qui nous avait donné un exemplaire en francais, le seul à l’époque, dans une très mauvaise traduction. J’avais du mal à le lire. Néanmoins, mon ex mari, féru d’histoire et de ce courant de pensée, m’avais expliqué de quoi ce bouquin traitait. J’avoue que j’ai adhéré presque immédiatement, tellement c’était logique. Malheureusement, j’ai eu la mauvaise idée de le prêter….

    Wikipédia – Nouvelle Chronologie est une théorie d’Anatoli Fomenko, affirmant que la chronologie universellement admise des faits historiques — initiée par Joseph Juste Scaliger — est incorrecte. Elle se fonde pour cela sur les mathématiques par le calcul de la répartition quantitative dan…

     

    J'aime

    Réponse
    • Merci Fabienne. C’est un truc de dingue ! Les liens sont gommés par WordPress, mais je vais retrouver la piste de cette théorie sans souci. J’y cours …

      J'aime

      Réponse
  3. korolev Fabienne

     /  28 décembre 2014

    « Mais où est donc passé le Moyen Âge ? – Le récentisme. Tout le monde connaît la phrase de George Orwell : « Celui qui a le contrôle du passé a le contrôle du futur – Celui qui a le contrôle du présent a le contrôle du passé ». On sait aussi que l’Histoire est écrite par les vainqueurs… Et pourtant, personne ne remet habituellement en cause la chronologie des derniers millénaires. Dans le présent livre, François de Sarre pose la question suivante : le Moyen Âge a t-il réellement existé ? D’après cet auteur, près de mille ans de notre Histoire occidentale aurait été purement et simplement inventés ! Si tel a bien été le cas, qui a été à l’origine de ces falsifications, et quel était le but recherché ? Depuis Jean Hardouin en France ou Isaac Newton en Angleterre, les savants récentistes ont tenté de rétablir la vérité historique. Actuellement, les savants allemands et Russes sont les plus actifs concernant ces thèses, comme le mathématicien Anatoly T. Fomenko. François de Sarre, à l’aide de disciplines nécessaires à la compréhension de notre passé (Histoire, archéologie, ethnologie, ect…) s’est intéressé aux discordances et aux anomalies de ce que nous considérons aujourd’hui comme notre chronologie. Il est également entré en contact avec divers autres récentistes comme Heribert Illig, Christian Blöss, et surtout Uwe Topper qu’il a rencontré à plusieurs reprises à Nice et à Berlin. Ainsi est né ce livre : Mais où est donc passé le Moyen Âge ? – « Une théorie qui se croit à l’abri de tout risque de réfutation n’est pas une théorie scientifique, mais un dogme ! » Karl Popper » 

    J'aime

    Réponse
  4. Vraiment, je vous remercie une nouvelle fois de vos encouragements.
    Je vous retourne vos voeux avec grand plaisir et sincérité. J’y ajouterais un gros capital santé !
    Bien cordialement.

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :