La reine d’Angleterre, Boris, et la résilience


Définition de la résilience dans le contexte de la pandémie liée au Covid-19

Un mot a retenu l’attention de bien des médias dans le récent discours de la reine d’Angleterre à ses sujets : Résilience. Sa Majesté a martelé ce mot tout au long de son discours, alors que notre Président n’a osé le prononcer qu’une seule fois, lors de son intervention de lundi dernier.

Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Selon Boris Cyrulnik, (le neurologue, psychiatre, psychanalyste, et non pas l’autre Boris), « La résilience, c’est la capacité que montre un être humain à surmonter les épreuves, non par l’oubli ou le déni, mais par le combat, en intégrant cette partie blessée ou endeuillée de soi ».
La résilience consisterait donc à prendre acte de ce traumatisme violent, et d’apprendre à l’intégrer, à vivre avec, et de s’en servir pour rebondir.

La résilience serait donc, changer de perspective et sortir des sentiers battus, plutôt que de chercher l’évitement (ou la débrouille à la française), de faire comme si l’événement n’existait pas (la tactique de l’autruche), ou d’adopter une attitude passive (servir de punching-ball), la résilience c’est chercher à sortir grandi de cette épreuve.

À bon lecteur, salut ! Et merci, chère Élisabeth, d’enrichir si majestueusement mon vocabulaire !

Poster un commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :