Suite retraite, recherche médecin référent désespérément


Vous allez penser que je fais une fixette sur la retraite. Mes deux derniers billets d’humeur avaient pour thème central ce sujet, et voilà que je remets le couvert une 3è semaine d’affilée.
Ne vous inquiétez surtout pas, rien de pathologique, car cette fois il ne s’agit pas d’une retraite monastique. Néanmoins, c’est ainsi, notre médecin généraliste a pris sa retraite professionnelle. Non pas qu’il en avait assez de se coltiner la famille Launay, mais plutôt parce que le temps était tout simplement venu pour lui de souffler. Et puis, l’île de beauté lui faisait les yeux doux depuis bien des années. Il a fini par craquer. On le comprend !

Nous nous doutions bien que ce ne serait pas facile de le remplacer, mais nous n’imaginions pas à quel point. Figurez-vous que trouver un médecin généraliste s’apparente de nos jours à la quête du Sacré Graal.
Nous sommes pourtant très loin d’habiter dans un désert médical. Vous en conviendrez aisément, Aix-en-Provence et sa campagne sont loin d’être inhospitalières. D’ailleurs, les plaques  sont nombreuses à luire à l’entrée des immeubles, et sans être taxé d’un caractère outrancier (pour une fois), les médecins et les cabinets médicaux associatifs ou multidisciplinaires, sont plus nombreux que coiffeurs et fleuristes réunis … c’est dire ! Parfois même, trafic oblige, ils n’hésitent pas à s’acoquiner avec les petits centres commerciaux … Vous savez, ceux qui poussent au milieu de nulle part, comme les champignons dans les crayères parisiennes.

Seulement, il y a un mais … Autant vous ne pouvez plus prétendre à des relations normales avec votre caisse d’assurance maladie, (la Sécu), si vous n’avez pas désigné de médecin généraliste référent, autant c’est une autre paire de manches d’en trouver un que vous puissiez consulter en cas de besoin.

– Désolé, le docteur ne prend plus de nouveaux patients …
– Vous êtes atteint d’une pathologie qui nécessite des visites à domicile ? Pas de chance, le docteur ne se déplace plus…
– Vous êtes malade aujourd’hui ? Dommage, le docteur ne reçoit que sur rendez-vous … C’est urgent ? Eh bien faites le 15 !
– Je peux vous donner un créneau après-demain soir, à 19h30, après les consultations. Vous verrez sa remplaçante, le docteur est en vacances …Ah non, demain c’est impossible ! Le mercredi, le docteur ne prend pas de rendez-vous…

Mais à l’impossible … nous nous obstinons. Plus qu’une seule chose à faire : entamer le tour des copains (et plutôt des copines).
Après plusieurs demandes qui se révéleront infructueuses, enfin, nous trouvons la perle rare. Le médecin parfait : bonne réputation, accueil avec et sans rendez-vous, visites à domicile, … Bref, un médecin qui se rappelle avoir prêté un jour le serment d’Hippocrate. Seulement voilà, il y a un hic… Il part à la retraite dans 6 mois.

Je ne serais pas étonné qu’un jour les généralistes s’indignent d’être remplacés par des puces électroniques implantées dans nos pauvres corps, sortes de cartes vitales des temps modernes communiquant avec quelques ordinateurs estampillés par la Sécu, ou par des robots à l’intelligence artificielle. Ils nous prescriront les médicaments et les soins de première nécessité, avec en prime Amazon qui livrera gratuitement à domicile en moins de 12 heures chrono ! En somme, le progrès …
D’accord, je délire. Mais je connais des esprits chagrins qui relèvent déjà que, à l’heure des consultations de moins de 10 mn en moyenne par patient, nous ne sommes plus très éloignés d’une médecine de base déshumanisée. Ont-ils tout à fait tort ?

 

PS 1 : si vous habitez dans mon coin et que vous connaissez un médecin normal, vous seriez adorables de nous en faire part. D’avance, un grand merci.
PS 2 : Mille excuses à tous les médecins qui prennent encore leur métier à coeur.

*****

Et toujours, l’inspiration du poète 

Il y a longtemps déjà
Que je voulais faire l’expérience
Du guérisseur, toujours là
 
Il exerce sa science
Sans Rdv ni portable
Toujours consultable
 
Certes, pas conventionné
Pas aliéné
Par le labo dernier né
 
Quelqu’un qui vous écoute
Sans que la première minute coute
Et qui sait prendre la route
 
Des plantes, des herbes
Quelques proverbes
Et je retrouve ma superbe

 

Découvrir les poèmes de Didier Regard et aussi ses tercets

*****

Vagabondez dans mon univers, vous découvrirez des nouvelles et des romans, les poèmes de Didier Regard, et aussi les chansons de Marie. Aimez, commentez et partagez sans modération, et surtout, abonnez-vous pour ne pas rater les prochains billets !

Le contenu de Launayblog est sous Copyright déposé auprès de Copyrightdepot.com

 

Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :