Le syndrome des drames post-électoraux


bulletin-secret

Mes amis, l’heure est grave. Pourquoi ? Vous n’avez pas entendu les informations qui nous viennent d’Outre-Atlantique ? Mais non, je n’évoque pas les larmes du couple Obama, attristé de devoir quitter la Maison Blanche. Non, non, non ! Il s’agit ni plus ni moins du désarroi du peuple américain. Rendez-vous compte, cette semaine encore pas une personne disposant d’une tribune et d’une certaine notoriété n’a raté l’occasion de s’insurger contre la personnalité et le comportement de l’homme qui va devenir  Président, le 20 janvier prochain.
L’heure est grave, vous dis-je … Que Dieu bénisse et protège les Etats-Unis d’Amérique !

Je ne sais pas s’il s’agit là d’une tendance de fond lourde et croissante depuis son élection, ou si toutes ces déclarations s’inscrivent dans la continuité de la course au « Bureau Ovale », en tout cas, c’est ce que la presse européenne veut bien nous montrer.
Et en ce début d’année, il semble que la cavalerie ait décidé de lancer ses chevaux au grand galop. Que dis-je, la cavalerie … Cela s’apparente plutôt à un bombardement digne de la « Grosse Bertha », ou si j’osais, des « Orgues de Staline ».
Déjà décrit comme, colérique, grossier, idiot, inculte, cupide, belliqueux, raciste, … ces derniers jours, il est également devenu adepte de parties de jambes en l’air si peu avouables que les services secrets russes détiendraient des sex-tapes bien plus compromettantes que celles dont nos footballeurs décérébrés sont les héros. Mais bien pire encore, il aurait acquis ces dernières heures le statut de « traitre à la Nation »… L’heure est grave, vous dis-je, au point qu’il faille diligenter derechef une enquête du Sénat.

Là encore, difficile de me faire une réelle opinion sur toutes ces informations de « premières mains » depuis ma retraite aixoise. D’ailleurs, ne vous inquiétez surtout pas pour ma santé mentale, ou une quelconque perte de lucidité, je ne cherche même pas à m’en faire une !
Alors, pourquoi un billet d’humeur sur ce sujet ? C’est qu’une chose cependant m’interpelle, et il faut bien l’avouer, m’inquiète un peu : Il y a tout de même bien eu des gens pour glisser dans une urne un bulletin portant le nom de ce monsieur, non ?
À moins que … À moins que les français aient déteint en politique sur les Américains. Car enfin, c’est un phénomène que nous avons maintes fois connu par chez nous … Mais si, vous savez bien : le symptôme soudain qui consiste à ne plus trouver un quidam qui reconnaisse avoir voté pour un Président en fonction.
Ah, l’isoloir et le vote à bulletin secret …, quelle belle invention démocratique !

*****

Et toujours, l’inspiration de Didier Regard

T’attends ton heure
Pour que tes amis pleurent
Repus de ton leurre

Et désemparé
Ne cherche pas un allié
Car tout est plié

Ta bouche qui pue
De tous les mots qui excluent
N’est qu’un aperçu

découvrir tous les poèmes de Didier Regard … 

                      Et aussi tous ses tercets

*****

Entrez dans mon univers en cliquant sur les différents onglets en haut de cette page, et découvrirez des nouvelles et des romans, les poèmes de Didier Regard, et aussi les chansons de Marie. Aimez, commentez et partagez sans modération, et surtout, abonnez-vous pour ne pas rater les prochains billets !

***
Contenu Launayblog sous Copyright déposé auprès de Copyrightdepot.com

Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. Fabienne Allard Korolev

     /  15 janvier 2017

    Bonjour Pascal, Je suis pliée de rire!!! C’est tellement vrai et inquiétant aussi. Surtout au regard des primaires françaises gauche/droite où c’est Messieurs parlent d’égalité et parité mais n’ont qu’une candidate, à croire que toutes les femmes ne trouvent aucun intérêt à faire de la politique, soit, elles en sont délibérément écartées. Je penche sur la seconde proposition. Quand aux questions liées à l’écologie, question qui a mon sens n’a aucun parti politique d’appartenance, mis à part Mélanchon qui parle haut et fort, les autres … song apparemment limite muet?

    Les grands débats sont : Poutine/Trump et les autres dindons… C’est incroyable ? Les politiciens ont des siècles de retard… Et c’est Grave. 😩😉

    Fabienne

    J'aime

    Répondre
  2. Bien… le problème avec cette histoire est que ces trucs sont des atteintes profondes à la démocratie. Si un peuple vote en majeure partie pour un nouveau président et que ceux qui ont été défaits se rebellent… bien… où est la démocratie et le respect des choix. S’il y a votes c’est pour avoir des résultats au niveau des gens… alors, faut respecter ça… mais je crois que le respect est une notion inconnue des américains (du moins d’une grande partie d’entre eux)

    Ensuite, il y a aussi que c’est un jeu politique. le parti femelle est un parti contrôlé par les sous-gouvernements, les banques… ce parti est pro-guerre et ils veulent se remonter les finances avec une autre guerre mondiale… comme ils l’avaient fait avec la deuxième (ça c’est une autre histoire mais oui, la 2ième guerre a été financée et poussée par les américains). Ce parti… du moins celle qui voulait être présidente, est également une criminelle et est maintenant sur la verge d’être accusée d’espionnage et de trahison… raison qu’elle est en train de démanteler sa fondation, transfère ses fonds et s’apprête à disparaître dans un pays où elle ne pourra pas être extradée… et raison qu’elle a aussi transféré, dans ce pays, des centaines de milliards de dollars.

    Quand au parti mâle… bien, je ne peux dire que c’est la lumière extrême mais au moins il a l’avantage d’être indépendant et de ne pas être contrôlable… ce qui fait peur au sous-gouvernement qui ne pourra le manipuler. Il connaît beaucoup à l’économie et veut remonter le pouvoir de son peuple. Sera-t-il bon ou non? Seul l’avenir le dira… s’il survit jusqu’au 20 janvier car il semble qu’il a un contrat sur le dos et que le sous-gouvernement le veut à 6′ sous-terre. Plusieurs millions de bikers sont en route pour Washington en ce moment pour aller le protéger.

    Le problème dans toute cette histoire… et dans les politiques électorales dans bien des pays… est que les partisans du parti défait n’admettent pas la défaite et veulent que leur choix soit gagnant… alors, qui que ce soit qui gagne… il y aura rébellion et on ne s’en sort plus.

    Je crois que les américains sont dûs pour une guerre civile car il y a trop d’agitation et trop de misère dans ce pays (oui, de la misère… beaucoup plus que l’on pense)… pas de respect pour rien ni personne… les gens sont épuisés et veulent un grand changement mais une partie de la population veut rester dans leur petit confort car un changement risque de leur apporter des trucs qu’ils ne veulent pas. Bref… ils tournent en rond et je crois que ce ne sera pas jojo sous peu… en plus du président actuel qui, avant de quitter, cherche des pouilles aux russes… j’espère que ceux-çi montreront de la patience pour encore 4 jours et passeront outre les tantrums de bébé du président actuel. Le monde n’a pas besoin d’une guerre nucléaire et, demeurant sur l’île de Vancouver, le seul endroit au Canada qui se trouve sous le 49iéme parallèle, donc en terrain américain (je vois les montagnes de Seattle de chez-moi… et très proches), je ne voudrais pas que des champignons lumineux croissent près de ma belle île et gâchent la croissance de mes laitues.

    Il faudrait que tout le monde se calme les neurones mais… serait-ce possible dans l’état de désespoir et la gigantesque propagande qui court présentement?

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :